Accueil » Dossiers » Actualité » Agence SST signe un contrat avec Métaux BlackRock

Agence SST signe un contrat avec Métaux BlackRock

Selon le journaliste Jonathan Thibault, d’Informe affaires Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’entreprise spécialisée dans la prévention sur les chantiers de construction, Agence SST, a récemment décroché le contrat de gestion de la santé et sécurité au travail (SST) pour les deux chantiers de Métaux BlackRock, soit le futur site minier de Chibougamau ainsi que le terrain de l’éventuelle usine de transformation de Saguenay. La nouvelle a été confirmée le 19 octobre 2018, par François Simard, PDG de l’agence jonquiéroise.

Après avoir collaboré avec Nemaska Lithium l’an dernier, François Simard qualifie son entreprise privilégiée de recevoir une marque de confiance de Métaux BlackRock (MBR). « Nous avons démontré notre expertise aux gens de Nemaska Lithium et cette fois-ci, nous collaborerons avec BlackRock. Ça fait plusieurs années que nous faisions des démarches en vue d’obtenir ce contrat. Cela nous donne de la crédibilité et confirme notre position dans l’industrie », explique l’homme d’affaires.

Le PDG a indiqué que des employés sont déjà au travail à Chibougamau. « Une équipe restreinte se trouve présentement sur les terrains de la future mine, puisqu’il y a du déboisement qui se fait présentement. On prévoit qu’il y aura davantage d’action au printemps, ce qui permettra de fournir de l’emploi à quatre personnes à Chibougamau et environ quatre à six au chantier de Saguenay », précise-t-il. « Nos équipes travaillent en complémentarité avec l’équipe de construction. Nous analysons les risques et veillons à ce que les travailleurs exercent leurs tâches dans un milieu sécuritaire », ajoute-t-il. Questionné sur la signature de cette entente, le directeur exécutif région de MBR, David Dufour, est très confiant que la construction s’amorcera au printemps « Nous ne sommes plus dans les suppositions, car nous allons construire au printemps », a-t-il assuré lors d’un court entretien téléphonique.

Dans une précédente entrevue avec le même média, David Dufour a assuré que l’impact économique de cette nouvelle industrie sera très important dans la région. La société métallurgique a d’ailleurs signé une entente avec le CMAX et souhaite maximiser les retombées au Saguenay–Lac-Saint-Jean, sur le territoire de Chibougamau-Chapais et au Nord-du-Québec. Non seulement le projet créera plus de 300 emplois directs et plus de 1000 emplois directs et indirects, mais ce sont des emplois dans une « nouvelle économie », selon M. Dufour. « Ces emplois sont créés dans la région dans un domaine nouveau. On importe du savoir des quatre coins de la planète pour faire naître une économie. C’est très structurant […] nouveau et rafraîchissant pour la région. Ce sont de nouvelles carrières et de nouveaux types d’emplois », estime-t-il.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre