Accueil » Dossiers » Énergie » Valleyfield confirme la vente d’un terrain à Solargise

Valleyfield confirme la vente d’un terrain à Solargise

Le conseil municipal de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a entériné, lors d’une assemblée extraordinaire tenue le mercredi 26 septembre 2018, une entente prévoyant la vente d’un terrain de 329 050,30 m2 (3 543 533 pi2) à l’entreprise Solargise. Cette dernière prévoit y déployer la phase 1 de son projet de fabrication de panneaux solaires.

Le maire de la municipalité, monsieur Miguel Lemieux, n’a pas tenté de cacher sa plus grande satisfaction : « La réalisation de la phase 1 du projet de Solargise, avec ses 450 emplois directs et ses 950 000 000 $ en investissements, représente la plus importante annonce en matière de développement économique en sol campivallensien depuis les années 1960 », s’est-il réjoui

Monsieur Lemieux s’est également montré enthousiaste face à la qualité du projet de Solargise : « Il s’agit d’un investissement qui correspond en tous points aux critères que nous nous sommes fixés en matière de développement économique, c’est-à-dire créer de nombreux emplois, assurer à la municipalité une forte valeur foncière et se positionner avantageusement dans les créneaux de la nouvelle économie. Avec l’arrivée de Solargise, essor économique et lutte aux changements climatiques vont aller de pair. Salaberry-de-Valleyfield se positionne donc aux premières loges pour s’attaquer aux défis de l’économie de demain ».

Le maire a finalement tenu à souligner, au nom de tous les membres du conseil municipal, sa fierté d’avoir travaillé avec l’équipe de Solargise et ses partenaires, au premier chef le président exécutif du conseil, monsieur Raj Basu. « Nous avons dès le départ instauré un climat de travail basé sur la confiance et la collaboration. Cela a d’ailleurs été grandement facilité par le professionnalisme de nos interlocuteurs. Je me réjouis d’entamer avec eux ce partenariat et je tiens à confirmer à tous les membres de l’entreprise qu’ils pourront continuer de compter sur la collaboration pleine et entière de la municipalité en ce qui a trait à la phase 2 de leur projet », a-t-il poursuivi. « Aujourd’hui est un grand jour pour Salaberry-de-Valleyfield et nous sommes honorés de pouvoir accueillir Solargise au sein de notre belle et grande famille », a conclu monsieur Lemieux. Cet investissement s’ajoute aux 411 000 000 $ déjà confirmés dans le secteur industriel campivallensien depuis le début de l’année 2018.

Il faut se rappeler que c’est en considérant de s’installer sur les terrains de Golf Anjou que Solargise a commencé à lorgner la région de Montréal comme site potentiel d’une future usine. Les dirigeants de l’entreprise ont par la suite décidé de regarder du côté de Salaberry-de-Valleyfield avant de fixer son choix final à cette municipalité de l’ouest de la Montérégie.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre