Accueil » Dossiers » Actualité » Arianne Phosphate nomme M. Claude Lafleur sur son conseil d’administration

Arianne Phosphate nomme M. Claude Lafleur sur son conseil d’administration

SAGUENAY, QUÉBEC – (30 août 2018) – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, au Québec, est heureuse d’annoncer la nomination de M. Claude Lafleur, agr, à titre d’administrateur sur son conseil d’administration.

M. Lafleur apporte avec lui une vaste expérience dans le domaine de l’agroalimentaire, ayant occupé des postes de haute direction dans plusieurs entreprises. Pendant 16 ans, M. Lafleur a travaillé à la Coop fédérée, dont 8 ans en tant que chef de la direction. La Coop fédérée, avec ses coopératives affiliées, est la plus grande organisation agroalimentaire du Québec avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 9 milliards de dollars canadiens. En outre, M. Lafleur a été chef de la direction d’IFFCO Canada, la filiale canadienne d’IFCO (Indian Farmers Fertilizer Cooperative Limited), le plus important fabricant d’engrais en Inde avec des ventes annuelles de 3 milliards de dollars américains. Actuellement, M. Lafleur est membre d’Anges Québec (Quebec Angels) Capital, un fonds parrainé par Investissement Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité FTQ, et continue de siéger à plusieurs conseils dont Desjardins Groupe Assurance, une entreprise de 4,5 milliards de dollars canadiens.

« Le CV de Claude parle de lui-même », a déclaré Dominique Bouchard, président exécutif du conseil d’Arianne Phosphate. « Ayant oeuvré dans de grandes entreprises nationales et internationales, Claude pourra partager ses connaissances avec le conseil d’administration et la direction d’Arianne. De plus, au fil des ans, Claude a bâti un solide réseau de contacts avec l’industrie et le gouvernement, sur lequel il pourra compter afin d’aider Arianne à mettre en place les dernières pièces nécessaires à la mise en production de son projet du Lac à Paul. Au nom de l’équipe d’Arianne, nous souhaitons la bienvenue à Claude et sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec lui. »

Parallèlement à la nomination de M. Lafleur au conseil, il a reçu 200 000 options d’achat d’actions. Chaque option confère à son porteur le droit d’acheter une action ordinaire de la Société jusqu’au 29 août 2028 au prix de 0,41 $ par action, soit le cours de clôture des actions de la Société à la séance précédant la date de l’octroi. Les options sont soumises à une période d’acquisition de trois ans, conformément au régime et à la politique et sont assujetties à l’approbation réglementaire.

« Je connais le projet Arianne depuis plusieurs années et j’ai suivi son développement », a déclaré Claude Lafleur. « Je crois que ce projet a quelque chose de spécial et qu’il est une nécessité pour notre planète et sa population en constante croissance que nous cherchons à nourrir. Je connais bien les défis et les retombés liés à la réalisation de grands projets et je suis ravi de faire partie de celui-ci. Également, le développement du projet du Lac à Paul sera d’une grande valeur pour les actionnaires d’Arianne, ses parties prenantes et la province de Québec. »

À propos d’Arianne Phosphate
Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 (étude de faisabilité publiée en 2013) et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 105 803 943 actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre