Accueil » Dossiers » Actualité » Investissement Québec soutient un important projet de Métal Perreault de Donnacona

Investissement Québec soutient un important projet de Métal Perreault de Donnacona

Donnacona, le 23 mai 2018 – Investissement Québec annonce qu’elle a accordé un prêt de 1,75 M$ à l’entreprise Métal Perreault, pour un important projet d’expansion. En effet, le manufacturier qui se spécialise dans la fabrication de structures d’acier, de métaux ouvrés complexes et de tôle forte, procède à l’agrandissement de ses installations et à l’implantation d’un nouveau système de découpe au plasma, jumelé à un robot CNC.

« Les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec doivent continuellement innover. Dès aujourd’hui, elles doivent planifier leur virage vers l’industrie 4.0. Métal Perreault adhère à cette philosophie, et nous sommes heureux de l’accompagner dans son développement », a déclaré Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

Le projet de Métal Perreault a nécessité des investissements de près de 4,5 M$ et vise à lui permettre de demeurer à la fine pointe de son secteur, afin de de répondre encore plus rapidement aux besoins grandisssants de sa clientèle nord-américaine.

« Métal Perreautl est en pleine croissance. Pour supporter nos opérations et nous assurer de rester compétitifs, nous devons investir continuellement. Notre partenariat avec Investissement Québec est donc primordial pour nous. J’apprécie tout particulièrement l’expertise et la créativité dont son équipe fait preuve: la façon de financer nos projets permet de minimiser les impacts sur nos liquidités », a conclu Charles Carré, président et directeur général de Métal Perreault.

Métal Perreault compte plus de 30 ans d’existence et emploie 110 personnes à ses installations de Donnacona. Sa capacité actuelle de production se situe entre 7000 et 10 000 tonnes d’acier annuellement. À terme, la production annuelle se situera entre 12000 et 14 000 tonnes.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre