Accueil » Chroniques » Automobiles » Volvo XC40 – Un autre bond en avant

Volvo XC40 – Un autre bond en avant

La reconstruction de la gamme Volvo se poursuit. Au fil des années, on a assisté au dévoilement des modèles S 90, XC 90 et XC 60 qui ont non seulement été acclamés par les spécialistes qui leur ont accordées de nombreux prix, mais le public a également adopté ces nouveaux produits suédois. Ces véhicules ne s’inspirent en rien de la concurrence, proposent une silhouette élégante et une fiche technique très relevée sans oublier un habitacle impressionnant au chapitre de l’ergonomie et du confort.

Maintenant, le temps était propice de s’intéresser à la catégorie des VUS compacts de luxe, la catégorie qui a connu la plus importante progression au cours des trois dernières années. Volvo veut participer à cette tendance et nous propose un véhicule qui a tous les atouts pour réussir et même inquiéter la concurrence, le XC40.

Silhouette originale

De nos jours, on reproche à plusieurs véhicules, et ce peu importe la catégorie, de se ressembler plus ou moins. Dans bien des cas, c’est la grille de calandre qui fait la différence. Dans le cas du XC 40, les stylistes auraient pu se contenter de réduire les dimensions d’une silhouette inspirée des modèles XC 90 et XC 60. Mais les chances que l’opération soit réussie étaient relativement faibles. On a préféré créer une silhouette exclusive à ce modèle qui se démarque par une indentation de la partie inférieure des parois, des feux arrière redessinés tout en respectant la présentation propre aux autres Volvo tandis que la grille de calandre reprend les éléments des autres modèles afin que l’on puisse confirmer son appartenance à la marque. Avec une longueur hors tout de 442 cm, ses dimensions sont plus ou moins semblables aux autres modèles de la catégorie que sont, par exemple, l’Audi Q3, la BMW X1 et la Mercedes-Benz GLA pour ne nommer que ces modèles. À titre de référence, il est environ 26 cm plus courts que la XC 60.

La silhouette est réussie et bien qu’elle se démarque des autres modèles XC, elle propose quand plusieurs des éléments partagés avec les deux autres modèles. Mais le meilleur est à l’intérieur. En effet, l’habitacle est une réussite à tous les points de vue aussi bien en matière de présentation que d’ergonomie et de confort. Bien entendu, comme il s’agit d’une Volvo, les sièges sont très confortables et offrent un excellent support latéral. Quant à la planche de bord, elle abrite en son centre un écran tactile vertical de neuf pouces tandis qu’un écran de 12,3 pouces placé devant le conducteur affiche le compte-tours, l’indicateur de vitesse en plus de posséder entre ces deux éléments un centre d’information que l’on peut programmer à volonté.

Les espaces de rangement sont nombreux et on a même relocalisé les haut-parleurs de graves placés dans les portières afin de pouvoir offrir des espaces de rangement plus grands. Le caisson des notes graves est maintenant placé sur la partie supérieure de la planche de bord et fait appel à une technologie toute nouvelle conçue par Harmon Kardon.

Technologie éprouvée

De nos jours, les plates-formes modulaires permettent aux constructeurs de modifier facilement les assises de différents modèles tout en offrant les mêmes caractéristiques techniques relevées d’un modèle à l’autre. Le XC 40 utilise une nouvelle plate-forme appelée CMA-Compact Modular Architecture-qui permet de faire appel au même groupe propulseur que les versions XC 60 et XC 90 en plus de partager plusieurs éléments technologiques avec ces modèles.

Volvo fait appel exclusivement à des moteurs quatre cylindres 2,0 litres. La puissance varie selon l’utilisation d’un turbocompresseur, d’un compresseur ou d’une combinaison des deux. Dans le cas qui nous intéresse, le quatre cylindres 2,0 litres fait appel à la turbo compression et est proposé en deux versions. La première est offerte sur les modèles T5 et produit 248 chevaux. Les premiers modèles commercialisés seront offerts avec ce moteur qui n’est livré qu’avec la transmission intégrale. Un peu plus tard, les modèles T4 à traction seront dotés du même moteur 2,0 litres, mais dont la puissance est de 187 chevaux. Ces deux moteurs sont associés à une transmission automatique à huit rapports. Un peu plus tard, le modèle T 6, un hybride branchable, sera commercialisé.

Au chapitre des suspensions, ce sont des éléments relativement classiques avec des jambes de force à l’avant tandis qu’à l’arrière les ingénieurs ont opté pour des liens multiples et un bras tiré. Toujours au chapitre technique, le rouage intégral est produit par Borg Warner. En usage normal, la majorité du couple est dirigée vers les roues avant. Si l’adhérence est réduite, le système peut transférer jusqu’à 50 % du couple aux roues arrière. Par défaut, le rouage intégral est toujours enclenché en mode 50-50 pour offrir des départs sans problème.

Un bel équilibre

Un VUS compact de luxe se doit de répondre à plusieurs critères. L’élégance, le luxe, un certain niveau de performance et également une grande polyvalence, sans oublier un rouage intégral efficace, sont incontournables. Il lui faut également une certaine robustesse pour pouvoir rouler hors route sans ennui. Force est d’admettre que Volvo a réussi à répondre à tous ces paramètres. En plus de son élégance et des raffinements technologiques tant sur le plan mécanique qu’électronique, ce Volvo tout usage est agréable à conduire et possède une tenue de route relevée malgré une garde au sol de 21 cm.

Les ingénieurs ont réussi à développer un moteur capable de bonnes accélérations puisque, selon Volvo, il permet de boucler le 0-100 km/h en 6,5 secondes, ce qui n’est pas à dédaigner. En outre, il faut accorder de bonnes notes à la transmission automatique qui se fait oublier. Et en plus, ce véhicule est doté du système Pilot Assist II, un système semi-autonome qui est un assistant de conduite sur les autoroutes dans certaines conditions et jusqu’à une vitesse de 125 km/h.

Les premiers modèles à être commercialisé seront les versions T5 offertes dans les modèles Momentum et R-Design, le premier modèle étant le plus abordable. Le prix de base pour un modèle T5 est de 39 500$.

Par Jacques Bienvenue

Lisez l’article

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre