Accueil » Chroniques » Automobiles » Porsche Cayenne 2019 – Un VUS ultra sportif

Porsche Cayenne 2019 – Un VUS ultra sportif

Les inconditionnels de la marque Porsche ont été littéralement scandalisés lorsque le Cayenne est apparu sur le marché en 2002. En effet, jusqu’à ce moment, cette prestigieuse marque était exclusivement associée à des voitures sport de haute performance, victorieuses à de multiples reprises des légendaires 24 Heures du Mans. L’arrivée de ce VUS est venue perturber le monde automobile. Non seulement c’était inattendu de la part de Porsche, mais ce véhicule se démarquait de plusieurs façons en commençant par une silhouette pratiquement hors-norme qui ne faisait pas l’unanimité et ce modèle tentait de combiner une conduite sportive inspirée de la 911 associée à un comportement hors route capable de s’attaquer aux sentiers les plus intimidants.

Plusieurs observateurs annonçaient avec assurance que ce véhicule allait sonner le glas de la compagnie et que c’était la pire erreur jamais réalisée par Porsche. Ces gens-là étaientdans l’erreur puisque le Cayenne connaît depuis son lancement un succès incontournable. Mieux encore, les profits engrangés par les ventes de ce modèle ont permis à la compagnie de développer de nouveaux produits et de se lancer dans des projets qui ont rapporté gros.

Bien entendu, dans le monde hyper compétitif qu’est le marché automobile, il faut continuer sans cesse d’améliorer le produit.

C’est pourquoi la 3e génération du Cayenne a été dévoilée au Salon de Francfort en septembre 2017 et il sera commercialisé en tant que modèle 2019 au début de l’été 2018 au plus tard. Cette fois, le projet est encore plus ambitieux que précédemment puisqu’on veut un véhicule dont le comportement routier est à l’égal d’une 911 et dont les capacités de conduite hors route sont supérieures aux autres véhicules de la catégorie.

Silhouette reconduite

Les stylistes ont décidé de raffiner la silhouette, mais sans trop la transformer. En effet, son allure très particulière est dorénavant appréciée après plusieurs retouches à la carrosserie. Cette fois, la section avant est nouvelle avec une grille de calandre traversée de part en part par des bâtonnets chromés tandis que plusieurs des éléments de la carrosserie ont reçu quelques modifications ici et là tant et si bien que cette nouvelle venue est plus élégante que le modèle qu’elle remplace. Et il faut ajouter que derrière cette nouvelle grille, on retrouve des volets aérodynamiques qui s’ouvrent ou se ferment selon les conditions de la conduite.

Sans oublier la présence d’un aileron mobile sur la partie supérieure du hayon. Selon la vitesse du véhicule, cet aileron se déploie ou se rétracte afin d’optimiser l’aérodynamique du véhicule ou de servir de frein.

À l’intérieur, les commandes placées sur la console centrale ont vu leur nombre être réduit, car plusieurs d’entre elles sont dorénavant relocalisées dans un écran tactile de 12,3 pouces du « Porsche Communication Management » (PCM). La console centrale avec « Direct Touch Control », ainsi que le nouvel écran tactile permettent au conducteur d’activer toutes les fonctions du véhicule. Le nouveau Cayenne offre d’ailleurs une pléthore d’aide électronique à la gestion de la conduite.

Un beau trio

Comme tout nouveau modèle de ce constructeur, la description des améliorations et innovations techniques prendrait deux fois la longueur de cet article. Mentionnons les points forts comme cette nouvelle plate-forme allégée, constituée en bonne partie d’aluminium et faisant appel à différentes techniques d’assemblage incluant de la colle, des rivets, des soudures au laser et j’en passe. En plus, l’une des principales caractéristiques techniques est l’utilisation de pneus de grandeur différente à l’avant par rapport à l’arrière qui est doté de roues directionnelles afin d’optimiser la performance en virage. De plus, malgré un ajout de différentes composantes, la voiture est allégée de 65 kg et de 225 kg par rapport au modèle 2002.

La motorisation est vraiment intéressante alors que chacun des trois modèles offerts pour l’instant possède son propre moteur. Avec son moteur bi turbo huit cylindres 4,0 litres de 550 chevaux, le Cayenne Turbo franchit les 100 km/h en 4,1 secondes (3,9 avec le groupe Sport Chrono) et sa vitesse maximale atteint les 286 km/h. Le Cayenne Sest quant à lui équipé d’un moteur V6 de 2,9 litres avec suralimentation bi turboproduisant 440 chevaux et capable de boucler le 0 -100 km/h en 5,2 secondes. Quant au Cayenne, le modèle de base,son moteur turbo six cylindres de 3,0 litres produit 340 chevaux. Tous sont couplés à la transmission Tiptronic S à huit rapports.

Parmi les autres composantes technologiques dignes de mention, il faut souligner la suspension à trois chambres réglables, les freins « Porsche Surface Coated Brake » (PSCB) dont le revêtement en carbure de tungstène augmente la puissance de freinage est réduit la production de poussière.

Enfin, pour la conduite hors route, il est possible de choisir parmi cinq modes selon les conditions de la chaussée.

Une 911 qui peut aller en forêt

Le but annoncé lors du lancement de cette troisième génération était de concocter un véhicule capable d’offrir une conduite aussi dynamique que celle d’une 911 sur la route tout en étant capable de passer partout, et cela même sur des parcours rendus quasiment impraticable par des montées escarpées, une chaussée défoncée et de profondes flaques d’eau.

Par Jacques Bienvenue

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre