Accueil » Dossiers » Éditorial » Point de vue – 2018, une année de consolidation

Point de vue – 2018, une année de consolidation

L’année 2017 s’achève, et tout indique qu’elle se terminera sous le signe de la croissance économique. Sans parler de surchauffe de l’économie, la performance du Québec durant les trois premiers trimestres de l’année a tout de même été surprenante. Un PIB à la hausse au-delà des prévisions, des développements importants dans des secteurs clés de l’économie québécoise, comme l’aérospatial, les énergies vertes et la haute technologie, et un taux de chômage qui s’approche et même surpasse, dans certaines régions, le plein emploi, voilà des signes qui ne mentent pas.

2017 a aussi été marquée par des efforts constants pour promouvoir l’investissement dans le secteur manufacturier au Québec. Qu’on pense seulement à la grande tournée Manufacturiers Innovants propulsée par Investissement Québec, ou encore au message constant martelé par les analystes, experts et organismes liés au monde industriel, celui de l’importance pour le Québec de passer à l’ère de l’usine 4.0.

Il y a eu, bien sûr, des écueils tout au long de l’année 2017. L’incertitude face au retour du protectionnisme américain sous Donald Trump, avec le nouveau conflit du bois d’œuvre et la renégociation de l’ALENA, a inévitablement constitué pour plusieurs entreprises un frein à l’investissement. Mais malgré cette inquiétude, l’optimisme était au rendez-vous, que ce soit dans les couloirs des salons industriels du Groupe Pageau, ou dans les commentaires et discussions lors des nombreux colloques, conférences ou expositions industrielles tout au long de l’année.

À quoi ressemblera 2018? Bien malin celui qui prétend prévoir la tendance de l’année qui s’annonce. Après tout, 2017 a surpris les analystes les plus crédibles, avec des résultats au-delà des prévisions.

Le Conference Board du Canada y allait récemment de ses prévisions économiques pour les grandes régions de Montréal et Québec. Dans les deux cas, on prévoit un accroissement du PIB des deux grandes régions urbaines de l’ordre de 2%, soit moins qu’en 2017, mais semblable aux prévisions initiales pour l’année en cours.

Les mots investissements, automatisation, usine 4.0 et ALENA feront bien sûr encore partie du paysage en 2018. Une tendance toutefois qui n’échappe à personne : la consolidation. Avec une économie toujours plus mondialisée année après année, les PME québécoises doivent songer aux alliances et partenariats stratégiques, ou encore évaluer les opportunités d’affaires pour l’acquisition d’autres entreprises.

Loin de moi l’idée de prétendre avoir une boule de Crystal, ni même me qualifier d’analyste économique, mais les signes de cette tendance d’acquisitions et de consolidation ne manquent pas. Dans plusieurs secteurs, on assiste déjà à ce phénomène, pour mieux performer et concurrencer les entreprises étrangères, tant sur les marchés locaux qu’internationaux.

Une seule chose est sûre : en 2018, le magazine MCI sera encore là pour suivre l’actualité industrielle et économique, et vous présenter des articles et reportages toujours plus pertinents.

Sur ce, au nom de toute l’équipe du Groupe Pageau, des Salons Industriels, du magazine MCI et de Transport Magazine, je vous souhaite un merveilleux temps des fêtes, et une bonne et heureuse année 2018.

Par Éric Pageau, Éditeur

Lisez l’article 

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre