Accueil » Dossiers » Actualité » Arianne complète un mémorandum d’information détaillé pour les parties intéressées au financement du projet

Arianne complète un mémorandum d’information détaillé pour les parties intéressées au financement du projet

Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, au Québec, est heureuse d’annoncer qu’elle a complété son mémorandum d’information. Ce document est envoyé aux institutions financières qui ont manifesté un intérêt pour le projet et qui souhaitent évaluer la possibilité d’être inclus dans le consortium bancaire du financement du projet.

Le mémorandum d’information est le résultat de plusieurs mois de travail acharné entre la Société et des experts indépendants qui sont venus évaluer et confirmer le projet du point de vue des prêteurs. Les étapes finales de la vérification diligente pour le document ont été achevées après que l’intérêt préliminaire a été confirmé par l’exécution des ententes de confidentialité par les institutions financières qualifiées.

Le rôle des ingénieurs indépendants était de soumettre le projet du Lac à Paul à un processus de vérification complet. Tous les aspects du projet : l’extraction, le traitement, les infrastructures et l’environnement ont fait l’objet d’une vérification. Les coûts estimés de construction et d’opération ont été intégrés dans un modèle financier qui permettra aux partenaires financiers d’évaluer leur intérêt à aller de l’avant et à participer au financement du projet.

« Le processus fut long et exigeant », a déclaré Brian Ostroff, chef de la direction d’Arianne Phosphate. « Je ne suis pas certain que ceux qui n’ont pas vécu cela auparavant, que ce soit en tant qu’investisseur ou promoteur, peuvent vraiment apprécier le temps et les efforts que cela prend pour terminer un tel document. Chaque aspect du projet est soumis à un examen et doit être validé. Ce que nous savons en terminant ce processus de vérification diligente de douze mois, c’est que tous les aspects de notre projet ont été vérifiés et revérifiés par des experts indépendants et nous avons pu démontrer la robustesse de notre projet. »

« Un autre grand avantage de ce processus a été les idées générées sur la façon dont notre équipe peut encore améliorer le projet », a déclaré Jean-Sébastien David, chef des opérations d’Arianne Phosphate. « Le fait d’avoir eu tous ces groupes d’experts à vérifier le travail fait sur le développement du Lac à Paul a été extrêmement instructif et rendra notre projet encore meilleur. Ce qui est important, c’est que ces experts aient conclu ce que nous croyons depuis un certain temps, que c’est un projet très robuste. »

Enfin, dans le cadre du processus d’examen, une analyse indépendante du marché mondial du phosphate a été complétée. Le rapport soutient le besoin de projets supplémentaires, car l’approvisionnement sera nécessaire si nous voulons répondre à la croissance de la demande prévue au cours des prochaines années. Le fait qu’Arianne possède un gisement de phosphate de type igné rare devrait également susciter de l’intérêt. Le concentré de phosphate qui sera produit sera faible en contaminants et permettra un produit final très désiré. L’étude confirme en outre que les prix supérieurs de ce type de concentré de phosphate continueront de s’appliquer et que le projet d’Arianne aura des coûts d’exploitation qui devraient le placer parmi les plus compétitifs au monde.

Une fois que la Société aura reçu des confirmations de la part de financiers potentiels, Arianne travaillera avec ses conseillers pour élaborer un ensemble complet de financement de projet qui devrait comprendre diverses tranches de dette, financement d’équipements, ententes d’approvisionnements et équité.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate Inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur le gisement de phosphate de son projet Lac à Paul, à environ 200 km au Nord de la ville de Saguenay, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec, Canada. Un concentré d’apatite ignée de grande qualité, titrant 39 % P2O5 et contenant peu ou pas de contaminants, sera produit à partir de ce gisement. La Société compte 100,530,580 actions en circulation.

Crédit photo: Arianne Phosphate

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre