Accueil » Dossiers » Actualité » Des étudiants de l’UDES fabriquent une machine-outils automatisée pour nettoyer les micro-déchets des plages

Des étudiants de l’UDES fabriquent une machine-outils automatisée pour nettoyer les micro-déchets des plages

Chaque minute, environ un million de bouteilles de plastique sont achetées dans le monde, et une grande partie de ces déchets se retrouvent dans l’océan. Avec plus de 5,25 trillons de particules de plastique qui flottent sur l’océan, ce qui représente 268 940 tonnes, l’urgence de trouver des solutions d’ingénierie qui permettront de dépolluer les plages, particulièrement la plage Kamilo à Hawaï, et restaurer les écosystèmes rapidement se fait sentir.

C’est dans cette optique que des étudiants de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke ont mis sur pied le projet Hoola One (sauver sable en langue indigène d’Hawaï), qui consiste en la conception et la fabrication d’une machine-outil automatisée qui parcourra la plage de Kamilo en retirant les microdéchets. Celle-ci sera équipée d’un système de collecte du sable muni d’un tamis tambour qui séparera les roches et le bois et d’un système de filtration par densité.

« Le concept actuel que nous avons développé se rapproche d’une mini-usine mobile de séparation de matières », explique François Pontbriand, étudiant en génie mécanique.

L’équipe étudie plusieurs concepts et arrêtera son choix en fonction du coût, de l’accessibilité, de l’efficacité et du coût énergétique.

Crédit photo : Université de Sherbrooke

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre