Accueil » Dossiers » Actualité » Les entreprises du secteur spatial canadien pourront contribuer à la fabrication de véhicules spatiaux américains

Les entreprises du secteur spatial canadien pourront contribuer à la fabrication de véhicules spatiaux américains

Le secteur spatial canadien sortira certainement gagnant – meilleurs emplois et possibilités de soumissionner des contrats – de la nouvelle entente conclue entre Sierra Nevada Corporation (SNC), société américaine spécialisée dans les solutions technologiques destinées aux domaines de l’espace, de l’aéronautique, de l’électronique et de l’intégration des systèmes, et l’Agence spatiale canadienne (ASC).

Le Dream Chaser® de SNC est un véhicule spatial utilitaire multimission. Il peut transporter du fret vers et depuis l’orbite basse terrestre, où se trouve la Station spatiale internationale (SSI), et est le seul véhicule à fuselage porteur pouvant atterrir sur une piste prévue pour les avions, comme c’était le cas de la navette spatiale de la NASA.

Les entreprises et les chercheurs canadiens seront ainsi en mesure de recommander à SNC d’utiliser leurs innovations scientifiques et technologiques. Le Canada pourra aussi envisager la possibilité de recourir au Dream Chaser pour de futures missions canadiennes, ce qui permettrait à des chercheurs canadiens de réaliser des expériences et des démonstrations scientifiques en orbite basse terrestre.

Des représentants de SNC et du secteur spatial canadien amorceront leurs discussions à la rencontre « Le Dream Chaser pour le Canada » organisée par l’ASC à Saint-Hubert les 6 et 7 décembre 2017.

Cette initiative s’inscrit dans le Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement du Canada, un effort pluriannuel visant à créer des emplois pour la classe moyenne.

Sylvain Laporte, président de l’ASC et Mark Sirangelo, vice-président directeur, Systèmes spatiaux, SNC (Groupe CNW/Agence spatiale canadienne)

 

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre