Accueil » Dossiers » Actualité » La santé et la sécurité du travail dans les mines: une priorité de tous les instants pour l’AMQ et ses membres

La santé et la sécurité du travail dans les mines: une priorité de tous les instants pour l’AMQ et ses membres

L’Association minière du Québec (AMQ) déplore la sortie publique du Syndicat des métallos qui laissent planer le doute sur les conditions de travail et la sécurité dans le secteur minier québécois.

« Jamais, au grand jamais, les entreprises minières ne mettront en danger leurs travailleurs. Leur santé et leur sécurité passent avant tout, ça doit être clair », a déclaré Josée Méthot, présidente-directrice générale de l’AMQ.

Grâce aux efforts qui sont déployés chaque jour en prévention, le bilan en santé et sécurité du travail (SST) s’améliore continuellement. « La SST est l’affaire de tous dans les mines, et ce, peu importe le niveau hiérarchique. Par exemple, le dévouement de tous les travailleurs et des gestionnaires a permis de diminuer de 22 % la fréquence des accidents dans les mines souterraines au cours des six premiers mois de 2017, comparativement à la même période en 2016. Pourquoi les accidents diminuent? Parce que la vigilance est à son maximum et que rien n’est plus prioritaire que d’offrir un milieu de travail sécuritaire. C’est faux de dire le contraire », a poursuivi Mme Méthot.

Pour l’AMQ, il est clair que l’industrie minière, comme tous secteurs d’activité, n’est pas à l’abri d’incidents malheureux. « Oui, des accidents surviennent sur les sites miniers malgré toutes les actions que l’industrie met en place. Ce qu’il faut faire et ce qu’on fait d’ailleurs, c’est de s’assurer de limiter les risques au minimum et de travailler en collaboration pour conserver le bilan fort enviable de l’industrie minière en matière de SST », a conclu Josée Méthot.

À propos de l’Association minière du Québec

Fondée en 1936, l’Association minière du Québec (AMQ) agit à titre de porte-parole proactif des entreprises minières en production, en exploration et en transformation, des entrepreneurs miniers, des entreprises minières en développement, de même que de fournisseurs, d’institutions, d’organismes sans but lucratif et de divers partenaires du secteur minier. Fière des 45 550 emplois et des dépenses totales de près de six milliards que génère l’industrie minière au Québec, l’AMQ a pour mission de promouvoir, soutenir et développer une industrie minérale québécoise engagée, responsable et innovante.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre