Accueil » Dossiers » Actualité » Inauguration de la Chaire de recherche ArianeGroup

Inauguration de la Chaire de recherche ArianeGroup

L’École de technologie supérieure (ÉTS) a l’honneur d’annoncer le lancement de la Chaire de recherche ArianeGroup sur les matériaux émergents dans le domaine de l’aéronautique et du spatial. Le titulaire est Sylvain Cloutier, professeur-chercheur au Département de génie électrique, ainsi que directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats de l’École.

Cette chaire industrielle a été mise sur pied en partenariat avec ArianeGroup, une société détenue à part égale par Airbus et Safran, dont la mission est notamment de concevoir le nouveau lanceur Ariane 6. Dotée d’un budget d’un million de dollars canadiens  sur cinq ans, la chaire mènera plusieurs projets avec une équipe d’une vingtaine de chercheurs, étudiants et stagiaires postdoctoraux qui bénéficieront de l’expertise  des équipes techniques d’ArianeGroup.

Les axes de recherche de la chaire permettront au professeur Cloutier et à son équipe de poursuivre les projets débutés avec ArianeGroup ces dernières années.

Le premier projet sera axé sur la mise au point d’un revêtement intelligent et d’un traitement de surface anticorrosif. « Depuis 2013, nous travaillons avec les équipes d’ArianeGroup afin de renforcer  la protection contre  la corrosion des structures en alliages d’aluminium des lanceurs en utilisant des produits respectant les nouvelles normes environnementales de l’Union Européenne », explique le chercheur, qui a noué une longue relation de partenariat avec Airbus Defence and Space puis ArianeGroup.

Autres défis lancés par l’entreprise aérospatiale : la mise au point de revêtement ayant des propriétés électriques capables dissiper les charges électriques, fortes durant les lancements ; de nouvelles technologies de traitement de surface plus efficaces pouvant notamment résorber automatiquement les rayures accidentelles, ce qui ouvre la voie aux matériaux intelligents, sujet de recherche de prédilection du professeur Cloutier.

Un deuxième projet de recherche vise à repenser les procédés de préparation de surface par des technologies d’avenir plus vertueuses, flexibles et économiques afin d’uniformiser la qualité et l’état de surface des pièces traitées notamment par l’utilisation de procédés tels que de nouvelles sources lasers.

La fonctionnalisation de surface des matériaux, les matériaux à hautes performances « green » et l’amélioration des procédés et interfaces par de nouvelles approches permettra également dans le futur de répondre à de nouveaux enjeux pour la filière spatiale.

ArianeGroup s’installe dans les locaux de l’ÉTS

Les chercheurs de la chaire pourront travailler très étroitement avec les employés d’ArianeGroup qui s’installeront bientôt dans les locaux du Carrefour d’innovation INGO de l’ÉTS au cœur même du Quartier de l’innovation à Montréal, à quelques pas du laboratoire du professeur Cloutier. Le Carrefour vise justement à rassembler des entreprises innovantes désireuses de bonifier leur partenariat de recherche et de transfert technologique avec l’ÉTS. Ce sera une première pour l’entreprise européenne ArianeGroup, qui n’a pas encore de présence physique ni au Québec, ni au Canada.

L’ÉTS est très fière que les recherches de ses membres se fassent en partenariat avec des entreprises aussi prestigieuses qu’ArianeGroup, un partenaire de longue date. L’École est aussi très heureuse de voir un de ses chercheurs diriger deux chaires, une de recherche fondamentale et une autre à vocation industrielle, ce qui permet d’atteindre le but ultime de l’École de faire de la recherche appliquée d’excellence. Enfin, la venue d’ArianeGroup dans le Carrefour Innovation INGO est également source d’une grande satisfaction pour l’ÉTS, qui souhaite jouer un rôle de premier plan dans l’innovation au Québec.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre