Accueil » Dossiers » Actualité » Le programme d’avion Global 7000 franchit l’étape des 500 heures

Le programme d’avion Global 7000 franchit l’étape des 500 heures

Bombardier Avions d’affaires a annoncé aujourd’hui que le programme d’essais en vol de son avion Global 7000 progresse comme prévu et a franchi l’étape des 500 heures. Avec trois véhicules d’essais (FTV) qui effectuent déjà des essais en vol et deux FTV restants qui doivent se joindre à eux sous peu, le programme d’avion Global 7000 est en bonne voie de respecter l’échéance cible d’entrée en service de l’avion à la seconde moitié de 2018.

Bombardier a également confirmé que la production des premiers avions destinés à des clients avance sans encombre, avec quatre biréacteurs d’affaires Global 7000 à l’assemblage final à l’usine de Bombardier à Toronto (Ontario), au Canada.

« Les trois véhicules d’essais en vol ont satisfait à toutes les attentes de performance et de fiabilité à ce stade du programme d’essais en vol, et le rythme des essais continuera de s’accélérer avec les deux FTV restants qui progressent bien en vue de leurs premiers vols respectifs. Le haut degré de maturité de l’avion est très encourageant, alors que nous continuons de repousser les limites de chaque aspect des performances de cet avion révolutionnaire », a déclaré Michel Ouellette, vice-président principal du programme d’avions Global 7000 et Global 8000. « Avec plus de 500 heures d’essais en vol déjà enregistrées, le calendrier de développement et de certification du programme respecte les échéances. Notre degré de confiance augmente à mesure que nous accumulons les heures de vol et que nous travaillons en vue d’une entrée en service à la seconde moitié de 2018. »

En novembre 2016, Bombardier a commencé les essais en vol de son biréacteur d’affaires Global 7000 à la fine pointe de la technologie par le vol inaugural du premier véhicule d’essais en vol (FTV1). Celui-ci s’est approché de la vitesse du son, atteignant Mach 0,995 pendant un vol d’essai en mars 2017 – devenant le plus gros avion d’affaires à voler aussi près du mur du son. Le deuxième et le troisième véhicule d’essais en vol (FTV2 et FTV3) ont joint le programme en mars et en mai 2017, respectivement.

Les essais complets menés à l’aide des trois FTV au cours des 500 heures de vol ont démontré les capacités des systèmes de propulsion, avioniques, électriques et mécaniques de l’avions. Ces essais correspondent à la majorité des exigences de certification.

« Le programme de validation en vol de l’avion Global 7000 progresse constamment en raison de la configuration fiable et mature de l’avion, tandis qu’en parallèle, la solide progression des essais sur les bancs d’essai des structures et des systèmes soutient les activités de certification comme prévu », a expliqué François Caza, vice-président du Développement de produit et ingénieur en chef. « Nos équipes très qualifiées ont franchi d’importantes étapes, dont les essais environnementaux par temps chaud et par temps froid (aussi bas que -40 ºC), démontrant avec succès les capacités de navigation long-courrier de l’avion en survolant la région du Pôle Nord. »

Deux véhicules d’essais restants, le FTV4 et le FTV5, en sont à l’assemblage final et aux essais de validation de vol dans un atelier pré-vol spécial. Ils sont en bonne voie de se joindre aux autres avions du centre d’essais en vol de calibre mondial de Bombardier à Wichita (Kansas).

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre