Accueil » Dossiers » Actualité » Québec attribue 3,6 millions de dollars à l’entreprise Aliments Ultima pour optimiser la production de son usine située à Granby

Québec attribue 3,6 millions de dollars à l’entreprise Aliments Ultima pour optimiser la production de son usine située à Granby

Le gouvernement du Québec attribue, par l’entremise du programme ESSOR, un prêt de 3,6 millions de dollars à l’entreprise manufacturière Aliments Ultima pour la réalisation d’un projet d’investissement évalué à 14,4 millions de dollars.

Le projet vise la mise en place d’une nouvelle chaîne de production de yogourts à boire à l’usine de l’entreprise située à Granby, ainsi que l’optimisation de la production de cette usine par l’automatisation de certains procédés. Il permettra la création de 36 emplois sur trois ans.

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, en a fait l’annonce aujourd’hui.

M. Martin Parent, président chez Aliments Ultima, accompagné de Mme Dominique Anglade, ministre de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation du Québec et ministre responsable de la stratégie numérique, ainsi que M. Pascal Bonin, maire de Granby lors de la conférence de presse.

Citations :

« Le développement économique du Québec repose sur trois piliers : l’entrepreneuriat, le manufacturier innovant et les exportations. C’est en misant sur l’innovation que les entreprises parviennent à percer de nouveaux marchés. Au cours de la dernière année, l’accent a été mis sur l’importance pour nos entreprises manufacturières de se moderniser afin de hausser leur productivité et, par le fait même, leur compétitivité. Une tournée menée par l’ensemble des acteurs du milieu manufacturier a permis de visiter chacune des régions du Québec pour sensibiliser les entreprises à cet enjeu. Quelque 2 000 personnes y ont participé et au cours de la dernière année, ce sont 240 projets de modernisation qui ont été soutenus, pour des investissements totaux de 2,3 milliards de dollars. »

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Cette initiative contribuera à renforcer l’expertise de la région de la Montérégie dans le secteur de la transformation alimentaire. En effet, notre région possède les ressources, l’énergie, la volonté et, surtout, la vision pour faire du Québec un chef de file en matière d’innovation dans ce secteur clé de l’économie. Je souhaite donc un vif succès à l’entreprise Aliments Ultima dans la poursuite de ses activités porteuses pour l’économie régionale. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Le secteur de la transformation alimentaire est le plus important secteur manufacturier au Québec, avec des ventes de près de 28 milliards de dollars. C’est donc dire à quel point il joue un rôle prépondérant pour l’économie du Québec, mais aussi pour le développement économique de nos régions. Nous sommes fiers de soutenir la croissance d’entreprises comme Aliments Ultima, qui contribuent à l’essor de ce secteur. »

Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre‑du‑Québec

Faits saillants :

  • Aliments Ultima est une société par actions fondée en 1993, dont le siège social est situé à Saint-Hubert. Détenue à parts égales par Agropur coopérative et Agrifoods International Cooperative, l’entreprise compte deux usines de fabrication de yogourts, une située à Granby et l’autre, à Delta en Colombie‑Britannique.
  • Aliments Ultima compte 614 employés, dont 480 au Québec, soit 337 à son usine de Granby et 143 à son siège social. L’ensemble de la recherche et développement s’effectue au Québec, et 21 employés y prennent part.
  • L’entreprise détient les marques de commerce IÖGO et Olympic, et a conclu une entente de fabrication, récemment renouvelée jusqu’en 2023, avec General Mills pour la marque de commerce Yoplait.
  • Le programme ESSOR vise à appuyer des projets d’investissement réalisés au Québec par des entreprises québécoises ou internationales dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Source

Aucun commentaire.

Répondre