Accueil » Dossiers » Gestion » ARIANNE PHOSPHATE et le Groupe Alfred Boivin signent un protocole d’entente pour le transport routier du concentré de phosphate

ARIANNE PHOSPHATE et le Groupe Alfred Boivin signent un protocole d’entente pour le transport routier du concentré de phosphate

« Ceci représente une étape logistique très importante pour Arianne », a déclaré Jean-Sébastien David, chef des opérations d’Arianne. Le Groupe Alfred Boivin est une grande entreprise régionale dont la connaissance des conditions locales améliorera considérablement notre projet de transporter notre produit de manière sécuritaire, respectueuse de l’environnement et rentable. Lesservices offerts par GAB sont parfaitement alignés avec notre stratégie de transport et permettront de définir les spécifications de la conception finale de nos camions et remorques, ainsi que de la logistique, de la maintenance de la route et de la flotte. L’utilisation d’une entreprise régionale permettra également la participation des Premières nations et des entreprises locales. Le groupe Alfred Boivin se joint à une liste croissante d’organisations hautement qualifiées qui collaborerons avec Arianne pour voir le projet Lac à Paul devenir une réalité et qui permettra d’ajouter de la valeur pour nos investisseurs.

Recherche et développement

Ce protocole d’entente prévoit un programme de recherche et développement concernant la sélection finale du camion et la conception de la remorque. GAB aura le mandat de développer une flotte de camions spécialement conçue aux besoins d’Arianne et intégrera des approches novatrices utilisant des technologies durables en tenant comptes des préoccupations environnementales et économiques. Des préoccupations auxquelles les deux entreprises sont fortement engagées.

Retombées économiques régionales

Étant situé dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les activités du Groupe Alfred Boivin bénéficieront à la région dans son ensemble, car la compagnie anticipe travailler avec les Premières Nations impliquées dans le projet du Lac à Paul, ainsi qu’avec les acteurs économiques régionaux pour les différents volets du transport, l’entretien général et routier. « La signature de ce protocole d’entente est une bonne nouvelle non seulement pour notre entreprise, mais pour la région également dans son ensemble », a commenté Stéphane Boivin, directeur général du GAB. « Nous voulons offrir aux Premières Nations impliquées dans le projet et aux entreprises locales intéressées de travailler conjointement avec nous afin de maximiser les retombées économiques régionales. »

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre