Accueil » Dossiers » Actualité » Aéro Montréal accueille favorablement les mesures du budget fédéral 2017

Aéro Montréal accueille favorablement les mesures du budget fédéral 2017

Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, salue une série de mesures présentées dans le budget qu’a déposé le 22 mars dernier par le ministre fédéral des Finances, M. Bill Morneau. L’engagement du gouvernement fédéral concernant notamment le soutien à l’innovation et la mise en place de supergrappes bénéficiera à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement aérospatiale québécoise, favorisant son dynamisme et sa contribution à l’économie du pays.

Les supergrappes – moteur de croissance
« L’annonce du gouvernement d’appuyer un petit nombre de supergrappes d’innovation menées par l’entreprise est une bonne nouvelle pour les PME de l’aérospatiale québécoise. Cette mesure s’aligne aux orientations d’Aéro Montréal. Notre industrie participe directement à accroître la compétitivité mondiale du Canada grâce à ses entreprises très innovantes. En 2016, plus de 70 % de la R-D canadienne en aérospatiale s’est fait dans la région de Montréal », rappelle Mme Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

La reconnaissance de l’importance des supergrappes par le gouvernement fédéral est un élément crucial pour le développement de notre industrie. En soulignant l’apport de celles-ci à la création d’emplois et à la dynamisation de l’économie et en mettant l’accent sur des industries très innovantes comme la fabrication de pointe, les technologies numériques et le transport, entre autres, le gouvernement nous permet d’envisager avec optimisme le soutien qu’il va apporter à notre secteur d’activité.

L’innovation et la numérisation – au cœur des priorités
Les thématiques clés que sont l’innovation, le virage numérique et le développement des compétences, mises de l’avant dans le budget 2017, sont au cœur des défis que relèvent chaque jour nos entreprises et plus particulièrement nos PME. « Nous sommes très satisfaits de constater à quel point ce budget touche de près les préoccupations de nos entreprises », souligne Mme Benoît, rappelant que le développement des compétences reliées à l’Industrie 4.0 soutiendront les PME dans leur passage vers l’usine du futur.

À ce chapitre, différents programmes ont été regroupés dans un nouveau Fonds stratégique pour l’innovation. Cette mesure simplifiera notamment l’accès à divers programmes pour nos PME de l’aérospatiale. Nous saluons également la création d’un nouvel organisme qui appuiera l’acquisition et la mesure des compétences au Canada. La disponibilité de talents qualifiés est au cœur des préoccupations de notre industrie et constitue un atout qui nous permet de se démarquer par rapport à la concurrence mondiale.

La chaîne d’approvisionnement – élément clé du développement
Le budget 2017 nous permet également d’asseoir l’importance d’un programme phare d’Aéro Montréal pour accroître la compétitivité de nos fournisseurs et l’accompagnement de nos PME dans leur virage numérique : l’Initiative MACH FAB 4.0. « Ce programme, soutenu par le gouvernement du Québec, est au cœur de la raison d’être d’Aéro Montréal car il permet de solidifier notre chaîne d’approvisionnement à l’échelle régionale et mondiale. Le budget fédéral 2017 vient lui aussi souligner l’engagement du gouvernement aux côtés des PME et l’importance qu’il accorde à leur développement », souligne Mme Benoît.

Les technologies propres – le défi de demain
Enfin, il faut souligner que le budget 2017 prévoit un soutien de l’ordre de 200 millions de dollars à l’appui des technologies propres. Un défi que les entreprises de la grappe relèvent en participant au Projet mobilisateur de développement de l’avion plus écologique SA2GE. Ce secteur génère de la croissance partout dans le monde et permet à nos entreprises d’assurer leur présence sur la scène internationale pour le développement de nouveaux aéronefs plus respectueux de l’environnement.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre