Accueil » Dossiers » Actualité » La Compagnie minière IOC remporte le prix mondial de sécurité Ground breakers de Rio Tinto

La Compagnie minière IOC remporte le prix mondial de sécurité Ground breakers de Rio Tinto

La Compagnie minière IOC a reçu le prix de sécurité Ground breakers du chef de la direction de Rio Tinto pour son initiative de micro activé par le pouce sur ses niveleuses.

Le programme de reconnaissance Ground breakers s’adresse à l’ensemble du Groupe Rio Tinto, partout dans le monde. Les gagnants ont été sélectionnés par Jean-Sébastien Jacques, chef de la direction de Rio Tinto. Les prix sont décernés à des équipes qui font un travail exceptionnel dans l’esprit des cinq priorités chez Rio Tinto soit la sécurité, les employés, les liquidités, les partenariats et la croissance.

Clayton Walker, président et chef de la direction chez IOC déclare : « Notre équipe a travaillé très dur pour élaborer un microphone intégré destiné à nos niveleuses, permettant aux opérateurs de garder les mains sur les commandes tout en pouvant communiquer. L’atténuation du risque critique de collision ou de retournement de véhicule constitue une étape importante pour faire d’IOC un milieu de travail plus sécuritaire. »

Le groupe de produits Énergie et Minéraux compte plus de 13 000 employés hautement motivés et compétents. L’équipe d’IOC, dont la candidature a été proposée par Bold Baatar, chef de la direction, Énergie et Minéraux, inclut Rodney Farrell, Shane Greening, Colin Rideout et John Spurrell.

Scott Melvin directeur, Opérations minières mobiles affirme : « Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre les opérateurs qui en ont fait la demande et l’équipe radio qui a mis au point la solution. En travaillant ensemble à l’atteinte d’un objectif commun, ils ont obtenu des résultats très concluants qui augmentent la sécurité de nos employés. Nous sommes très fiers que l’équipe ait été récompensée pour ses efforts. »

Contexte

 L’équipe a mis à profit sa créativité et ses connaissances des opérations afin de créer un micro activé par le pouce sur les niveleuses. Pour communiquer avec les équipements lourds, comme les camions de 320 tonnes et les véhicules légers, les opérateurs de niveleuse doivent saisir et actionner un micro, ce qui les oblige à relâcher le levier de commande. Cette situation se présente entre 75 et 100 fois en moyenne par quart de travail de 12 heures. Lorsque l’opérateur relâche le levier de commande, la niveleuse s’immobilise brusquement ce qui se répercute sur la continuité et la qualité de l’entretien des routes.

Pour corriger cette situation, l’équipe a intégré au levier de commande un bouton « radio » permettant à l’opérateur de faire et de recevoir des appels sans relâcher le levier. Dans le cadre de la gestion des risques critiques (CRM), cette solution répond directement au risque de collision ou de retournement de véhicule. De plus, elle améliore la productivité en réduisant les impacts sur les routes et sur les niveleuses. Bref, elle favorise un milieu de travail plus sécuritaire et productif, ce qui constitue une priorité pour IOC et Rio Tinto.

IOC est déterminée à accroître la sécurité et la stabilité de sa production, avec comme objectif d’être un producteur de concentré et de boulettes de minerai de fer de qualité supérieure pour l’industrie de l’acier à moindres coûts et se hisser au rang de première société minière en importance en Amérique du Nord.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre