Accueil » Dossiers » Actualité » Efficacité énergétique – Plus de 3,5 M$ en aide financière pour trois entreprises de Lanaudière
efficacité énergétique investissement industriel manufacturier

Efficacité énergétique – Plus de 3,5 M$ en aide financière pour trois entreprises de Lanaudière

L’aide financière accordée à trois entreprises de Lanaudière pour des projets d’efficacité énergétique permettra de diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) de plus de 6 420 tonnes chaque année, ce qui équivaut au retrait de 1 888 véhicules de nos routes!

La vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, a annoncé au nom des ministres Pierre Arcand et David Heurtel, l’attribution de 3 500 424 $ en aide financière à trois entreprises de la région pour des projets d’efficacité énergétique. Cette aide financière provient du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance découlant du Plan d’action 2013‑2020 sur les changements climatiques.

« Notre gouvernement continue d’affirmer son leadership en offrant aux institutions et aux gens d’affaires le soutien nécessaire à la mise en place de mesures d’efficacité énergétique visant la transition énergétique. Nous pouvons être fiers de ces organisations qui s’impliquent et qui participent déjà pleinement à la modernisation de l’économie du Québec. » affirme Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord.

Une somme de 2 982 651 $ est accordée à Supraliment d’Olymel S.E.C pour un système de production d’eau chaude et pour le chauffage d’air frais à partir de la récupération de chaleur des systèmes de refroidissement. Ce projet permettra de chauffer une partie du bâtiment et de couvrir les besoins en chaleur dans les procédés de l’usine. Des réservoirs seront également utilisés pour accumuler la chaleur et temporiser les besoins et la disponibilité d’énergie.

En ce qui concerne Les Industries J.S.P. inc., la somme de 322 333 $ accordée à cette entreprise de fabrication de meubles pour le marché hôtelier permettra de récupérer la chaleur qui s’évacue des cheminées des chambres à peinture de l’usine pour préchauffer les unités de ventilation en place. L’une des unités sera alimentée par un échangeur de chaleur et l’autre, par un mur solaire. Dans un deuxième temps, des rideaux d’air seront installés sur des portes extérieures afin d’éviter les pertes thermiques.

Une somme de 195 440 $ est également attribuée à la Commission scolaire des Affluents pour le remplacement du système de chauffage au mazout par une chaudière à l’électricité. Cette conversion permettra non seulement des économies, mais également la diminution des émissions de GES.

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre