Accueil » Chroniques » Santé et sécurité » Bottes et souliers de travail ROYER La fabrication canadienne au cœur de son identité
DSC_1045 200

Bottes et souliers de travail ROYER La fabrication canadienne au cœur de son identité

De son premier atelier artisanal de 1934 à ses installations modernes actuelles, ROYER fabrique des bottes et des souliers de travail de qualité supérieure, qui offrent une résistance accrue aux conditions les plus extrêmes.

Au fil des ans, le petit atelier de Lac-Drolet s’est transformé en usine manufacturière d’envergure, partie intégrante du patrimoine commercial, qui a toujours pignon sur rue au centre du village. Elle emploie une centaine de personnes, qui s’affairent à confectionner des produits spécialisés à une multitude de métiers – des travailleurs qui, comme l’équipe de ROYER, mettent leur cœur à l’ouvrage pour bien faire les choses.

Si les méthodes, les techniques et les matériaux ont évolué, cette entreprise intergénérationnelle, fondée par Louis-Philippe Royer, témoigne d’un héritage revendiqué avec fierté depuis le début : la confection de produits véritablement canadiens.

Poursuivant la tradition entrepreneuriale de la famille Royer, Yves Royer, petit-fils de Louis-Philippe et fils de Henri, prend les commandes de l’entreprise en 1986. En 2007, pour demeurer concurrentiel dans une industrie de plus en plus dominée par la mondialisation des marchés, ROYER met à profit les connaissances acquises au cours des 70 dernières années pour concevoir « La botte des bottes» et établit une alliance stratégique afin de produire la nouvelle gamme en Asie.

« La botte des bottes» devient rapidement l’un des modèles favoris des travailleurs canadiens, et il faudra peu de temps avant que d’autres modèles viennent compléter l’offre de ROYER qui, encore aujourd’hui, fabrique près de 50 % de ses produits à son usine de Lac-Drolet.

ROYER offre en outre un service d’audit de santé et de sécurité au travail (SST), qui se veut un outil de gestion indispensable pour les dirigeants en entreprise. Formée de représentants techniques chevronnés, son équipe a pour tâche d’évaluer les risques que présentent différents départements au sein des entreprises afin d’établir les critères techniques pour sélectionner les chaussures les mieux adaptées aux conditions de leur environnement de travail.

Les entreprises peuvent ainsi augmenter le taux de satisfaction de leurs employés, tout en réduisant les risques d’accident, et donc l’absentéisme, ce qui se traduit par d’importants gains financiers et de productivité.

ROYER, de forts bâtisseurs

Agroalimentaire, agriculture, construction, entreposage, extraction minière, pétrolière et de gaz, foresterie, industrie chimique, métallurgie, transport, services municipaux et de premiers répondants, voilà quelques-uns des secteurs cibles de ROYER.

Lisez la suite de l’article dans l’édition Février 2017

Voir toutes les nouvelles industrielles et manufacturières

Aucun commentaire.

Répondre