Accueil » Dossiers » Gestion » Les chefs d’entreprise du Québec sont les plus optimistes du pays avec un indice de 68,6

Les chefs d’entreprise du Québec sont les plus optimistes du pays avec un indice de 68,6

L’optimisme des chefs de PME a légèrement reculé en janvier par rapport à décembre. Il demeure cependant plus vigoureux que ce qui a été observé pendant la majeure partie de 2015 et en 2016. Ce mois-ci, l’indice du Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) s’établit à 60,1.

Le secteur des ressources naturelles continue d’afficher son optimisme, imité maintenant par les secteurs de la fabrication, des services professionnels et de l’information. Par contre, la confiance des secteurs axés sur la consommation – commerce de détail, hébergement/restauration et services personnels – a faibli, ce qui nous porte à croire que les acteurs de cette sphère de l’économie sont plus prudents.

À l’échelle régionale, les conditions demeurent assez constantes. Les chefs d’entreprise du Québec sont les plus optimistes du pays avec un indice de 68,6. À l’opposé, les propriétaires de PME de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Alberta et de la Saskatchewan sont beaucoup moins confiants, mais l’écart qui les sépare du reste du pays s’amenuise. Les indices des autres provinces sont raisonnablement positifs et se regroupent dans une fourchette assez serrée autour de 65.

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. L’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.

Les autres principaux indicateurs mesurés démontrent qu’il y a toujours une bonne dose de prudence dans l’air. Les plans d’embauche demeurent plus faibles que la normale pour cette période de l’année. Il en va de même pour les dépenses en capital qui sont légèrement inférieures aux résultats enregistrés dans le passé. Par contre, la tendance des nouvelles commandes et des comptes clients est encourageante et la proportion des entrepreneurs qui affirment que leur entreprise va mal (12 %) est la plus faible que nous ayons relevée depuis plus d’un an.

Voir toutes les nouvelles industrielles

Aucun commentaire.

Répondre