Accueil » Dossiers » Énergie » Saint-Hyacinthe et Agropur valoriseront des résidus alimentaires en gaz naturel

Saint-Hyacinthe et Agropur valoriseront des résidus alimentaires en gaz naturel

La Ville de Saint-Hyacinthe a conclu une entente avec Agropur coopérative afin de recueillir et de traiter jusqu’à 10 000 tonnes annuellement de résidus alimentaires pour les valoriser en gaz naturel renouvelable.

Pionnière dans le domaine, Saint-Hyacinthe abrite la plus grande usine au Canada à produire du gaz naturel à partir de matières organiques provenant des bacs bruns des résidents ainsi que des entreprises agroalimentaires de la région. Elle utilise ce gaz pour ses besoins énergétiques ou pour la vente à des tiers. « Cette nouvelle entente avec Agropur confirme, une fois de plus, le potentiel de notre projet novateur et environnemental puisqu’elle allie des intérêts écologiques, économiques et sociaux », d’indiquer le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

agropur

« Chez Agropur, nous croyons fermement au pouvoir de l’innovation pour faire face aux défis de notre époque. C’est pourquoi nous sommes heureux de participer à l’effort régional de valorisation des matières organiques, à l’initiative de la Ville de Saint-Hyacinthe, en fournissant quelque 125 tonnes de matières résiduelles par semaine qui seront transformées en énergie renouvelable, au bénéfice de la région et de l’environnement », a ajouté Serge Paquette, président, Opérations Canada, Agropur.

Voir toutes les nouvelles industrielles

Aucun commentaire.

Répondre