Accueil » Dossiers » Entreprises et Investissement » Passation de flambeau chez Syscomax
syscomax 200

Passation de flambeau chez Syscomax

Monsieur Sylvain Robitaille annonce qu’il cède la présidence de l’entreprise à ses enfants Mélissa et Jean-Philip Robitaille qui assumeront respectivement le rôle de directrice générale et de vice-président au développement des affaires.

Forts de l’expérience acquise en ayant occupé diverses fonctions au sein de l’entreprise au fil des ans, Mélissa et Jean-Philip Robitaille pourront bénéficier de l’appui continu d’Alain Champagne qui poursuivra ses opérations auprès de la haute direction, notament en tant que membre actif du CA, assurant ainsi une transition optimale qui permettra à l’équipe de concentrer ses énergies à concrétiser les occasions d’affaires.

« La pérennité de l’entreprise, mais aussi la façon Syscomax de faire des affaires, est au cœur de ma décision de transférer les rênes de l’entreprise à mes enfants. Au-delà de la dimension familiale qui nous unit, Mélissa et Jean-Philip ont gravi les échelons un à un et c’est aujourd’hui à des gestionnaires de premier plan que je confie la destinée de Syscomax à titre de coprésidents de l’entreprise », de mentionner Sylvain Robitaille, président du conseil d’administration de l’entreprise et fondateur de Syscomax.

« Nous sommes allés à la bonne école. Nous avons appris très tôt l’importance de la rigueur et du respect des gens qui contribuent à notre succès et c’est ce qui continuera à primer. Globalement, l’énergie qui anime Syscomax sera la même bien que nous profitons de l’occasion pour graduellement donner à l’entreprise notre propre signature », de souligner Mélissa Robitaille.

À propos de Syscomax
Fondé en 1988, Syscomax est une entreprise de construction générale spécialisée dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la pharmaceutique, de l’aérospatiale et des infrastructures sportives. Entreprise à capital privé, Syscomax emploie plus de 45 personnes à partir de son siège social de Mirabel et sur ses multiples chantiers.

Voir toutes les nouvelles

Aucun commentaire.

Répondre