Accueil » Dossiers » L’inspection en usine – Pourquoi, quand et comment ?

L’inspection en usine – Pourquoi, quand et comment ?

Pour plusieurs responsables de production, mesurer des pièces directement en usine implique moins d’alignements et de manipulations : l’une des clés d’une meilleure efficacité du processus de production. Cependant, les équipes du contrôle de qualité peuvent se montrer plus réticentes à inspecter en usine et préfèrent rediriger les pièces mesurées vers un laboratoire, où le contrôle sera effectué sur la MMT. Ce billet a pour objectif lever le voile sur pourquoi, quand et comment les inspections peuvent être effectuées efficacement en usine.

POURQUOI

1. Pour décharger la MMT
Étant donné que les MMT sont des instruments de métrologie très précis, elles sont très prisées pour l’inspection et le contrôle de la qualité et sont donc extrêmement sollicitées. Prioriser l’inspection directement en usine figure parmi les tactiques employées pour décharger la MMT, surtout si les pièces mesurées sont grandes et ne peuvent pas facilement être déplacées.

2. Pour permettre des mesures à des étapes intermédiaires
Attendre la fin de la production pour inspecter les pièces fabriquées peut s’avérer dangereux ou risqué. Il n’est généralement pas facile de localiser l’origine d’un problème, surtout si le processus de fabrication comprend de nombreuses étapes. Ainsi, la décision d’attendre peut économiser du temps à court terme, mais peut rapidement devenir un casse-tête plus tard. Une action aujourd’hui peut éviter une crise demain. Les mesures durant les étapes intermédiaires sont donc très importantes pour un meilleur contrôle de la qualité. De plus, elles doivent être effectuées en usine pour minimiser les manipulations de pièces, notamment lorsqu’elles sont grandes et lourdes.

3. Pour améliorer la qualité des produits
Puisqu’il est possible d’effectuer plus de mesures en usine que sur la MMT, les pièces inspectées seront plus nombreuses. La fréquence d’inspection peut aussi être augmentée grâce à la disponibilité des outils de mesure. Tout cela a un impact majeur sur la qualité des produits.

QUAND

Quand vous voulez ! L’inspection en usine procure plus d’autonomie, de meilleures capacités, et une meilleure indépendance aux équipes de production. Ils n’ont plus besoin de se fier aux MMT extrêmement sollicitées, et ne doivent plus attendre après un service de contrôle de qualité surchargé. Ils peuvent utiliser un autre outil de mesure, avec un niveau d’exactitude qui n’outrepasse pas les tolérances normalement requises dans l’industrie. Avec la possibilité de mesurer les pièces lorsque désiré, durant n’importe quelle étape intermédiaire, les équipes de production peuvent effectuer de meilleurs contrôles de qualité.

COMMENT

Daniel Brown, B. Ing. Chef de produit senior, Creaform

Daniel Brown, B. Ing.
Chef de produit senior, Creaform

L’inspection en usine demande un outil adapté à la prise de mesures dans un environnement industriel. L’outil de mesure doit être portable, compact, et facile d’utilisation.

Certains outils de mesure sont plus sensibles aux instabilités de l’environnement que d’autres. Dans ces cas particuliers, il est important de tracer toute vibration qui pourrait impacter le système de mesure et de minimiser l’erreur induite. Une autre solution est d’utiliser une technologie optique. En plus d’être portables et adaptés aux conditions industrielles, les appareils de métrologie optique proposent une exactitude de mesure insensible aux instabilités de l’environnement.

Souvenez-vous que si la pièce mesurée bouge, vibre, ou oscille durant la mesure, l’inspection et le test de qualité ne seront pas valides. Il est donc important d’avoir une installation de mesure rigide ou un système de référence qui soit verrouillé sur la pièce elle-même. Le référencement dynamique donne cette flexibilité par suivi optique de la pièce mesurée et de l’outil de mesure en simultané.

L’inspection en usine demande donc un nombre moins élevé de manipulations, ce qui signifie moins d’accumulations d’erreurs et moins de pression sur les opérateurs du contrôle de qualité. Le nombre d’allers-retours au laboratoire est aussi réduit, il y a donc moins d’engorgement à la MMT. Tous les outils restent disponibles pour la production, ce qui, à son tour, minimise les délais et accélère l’approbation du client. Toutes ces raisons font que l’inspection directement en usine rend les processus de production plus efficaces et contribue à économiser à la fois du temps et de l’argent.

Daniel Brown, B. Ing.
Chef de produit senior, Creaform
www.creaform-metrology.com

Aucun commentaire.

Répondre