Accueil » Focus sur le bois » L’association des fabricants de Meubles du Québec. Au service de l’industrie depuis 1942

L’association des fabricants de Meubles du Québec. Au service de l’industrie depuis 1942

Au cours de la Seconde guerre mondiale, les industriels québécois du secteur du meuble décident de se réunir et former l’Association des fabricants de meubles du Québec (A.F.M.Q.). On se regroupe afin d’identifier des solutions aux problèmes de disponibilité de main-d’œuvre et de matériaux de base, soit le bois et le contreplaqué.

Depuis ce temps, l’industrie du meuble au Québec a vécu de nombreuses autres tempêtes soit en raison des ententes de libre-échange, de la concurrence asiatique, des variations de taux de change et bien d’autres. Malgré tous les soubresauts affectant leurs marchés, les industriels québécois ont su, avec le soutien de leur association, être créatifs dans leur gestion, leur offre de design innovateur, des produits de grande qualité et des livraisons « juste à temps ».

Selon Pierre Richard, Président-directeur général de l’AFMQ, la tendance actuelle de la personnalisation de masse est sans doute l’élément le plus marquant des dernières années. Avec cette personnalisation, le client se voit offrir des meubles répondant à ses choix spécifiques, tissus, bois, couleurs et cela dans des délais acceptables.

Pierre Richard, PDG de l'AFMQ

Pierre Richard, Président-directeur général de l’AFMQ

La personnalisation est une très grande force des fabricants québécois, toujours selon Pierre Richard. L’utilisation d’Internet pour la vente en ligne de meubles est un autre changement majeur qu’a connu l’industrie. Le client trouve les meubles voulus sur le site du fabricant ou celui du détaillant et le produit alors commandé peut être envoyé directement de l’usine. C’est un nouveau modèle d’affaires en croissance constante.

Le PDG de l’AFMQ nous fait part que la production de meuble québécoise compte pour 45 % de la production totale canadienne.

« L’industrie du meuble se porte assez bien puisqu’elle peut profiter du taux de change actuel, bien que certaines matières importées ont connu des hausses substantielles ».

On note que l’industrie du meuble est le 7e secteur manufacturier au Québec alors qu’environ 23 000 personnes y trouvent un emploi. L’AFMQ regroupe cent trente fabricants et fournisseurs. L’association a récemment été consultée par Export-Québec afin de rédiger une nouvelle stratégie pour l’exportation des différents produits du secteur.

Pierre Richard garde en tête le slogan « Made for China » que le ministre Jacques Daoust lançait récemment, voulant que le « Fabriqué au Canada » redevienne synonyme de qualité sur les marchés mondiaux.

Pierre Richard est heureux de souligner que L’AFMQ est la référence de l’industrie du meuble au Québec et exerce également un leadership sur la scène canadienne en étant propriétaire et productrice du Salon canadien du meuble. En plus de représenter et de valoriser l’industrie québécoise du meuble, l’AFMQ contribue à la prospérité des entreprises québécoises en ouvrant des marchés bien au-delà des frontières du Québec.

C’est du 28 au 30 mai que se tiendra le prochain Salon canadien du meuble à Toronto, 7e foire commerciale d’importance au Canada. Le Salon se tiendra sur 300 000 pieds carrés d’exposition. On y retrouvera plus de deux cent quarante-cinq exposants, huit mille participants et cinq mille visiteurs.

Aucun commentaire.

Répondre