Accueil » Focus sur le bois » L’AMPCQ, palettes et contenants en bois

L’AMPCQ, palettes et contenants en bois

Palettes et contenants en bois, des solutions durables pour l’entreposage et le transport. L’entreposage à l’usine ou à destination ainsi que le transport pour se rendre au destinataire final est une composante du produit fini qui cherche une solution adaptée. L’utilisation de palettes et contenants de bois s’avère une solution toute indiquée.

L’Association des manufacturiers de palettes et contenants du Québec est une source d’expertises en la matière. Elle regroupe les compagnies impliquées dans le processus de fabrication et de distribution de palettes en bois avec comme objectif de promouvoir son utilisation et sa fabrication en conformité avec des normes qui respectent le besoin du client ainsi que celui de l’environnement.

De gauche à droite : Martin Boutet, Richard Plante, Marco Turcotte - Président AMPCQ, Claudette Lauzon - Directrice-générale AMPCQ, Liette Legris, Frédéric Laliberté, Vincent Piché. Absent sur la photo Messieurs Jason Wheeler et Alain Mailhot.  ® AMPCQ

De gauche à droite : Martin Boutet, Richard Plante, Marco Turcotte – Président AMPCQ, Claudette Lauzon – Directrice-générale AMPCQ, Liette Legris, Frédéric Laliberté, Vincent Piché. Absent sur la photo Messieurs Jason Wheeler et Alain Mailhot.
® AMPCQ

L’Association offre un guide ayant pour but d’aider l’acheteur dans le choix d’une palette qui répondra à des normes minimales de construction auxquelles les fabricants, membres de l’AMPCQ ont adhéré sur une base volontaire.

Ce guide est également un outil d’aide à la décision tant pour l’acheteur que pour le fabricant et le fournisseur de l’industrie en ce qui a trait au choix des matières à utiliser et des tolérances sur ces matières.

La palette de bois et l’environnement

Un arbre en forêt n’est jamais abattu pour servir d’abord à la fabrication de palettes. Depuis plus de 50 ans, l’industrie de la palette utilise un bois à valeur ajoutée qui n’aurait d’autres débouchés que de servir de combustible ou d’intrants pour l’industrie des pâtes et papier.

La palette en bois respecte les normes environnementales, soit les 4 ‘’R’’ :

• Renouvelable
La palette en bois se fabrique à partir d’une matière première renouvelable.

• Réutilisable
Une palette en bois de construction solide et standard permet une durée pratique
d’utilisation de plus de 100 allers-retours. Évidemment nous encourageons l’utilisation de palettes
retournables et standards.

• Réparable
Une palette en bois peut être réparée facilement, à une fraction de son coût d’acquisition.

• Recyclable
Une palette en bois qui ne peut être remise en circulation par une réparation peut-être
recyclée de l’une des façons suivantes :

  – Elle peut être désassemblée et les bonnes composantes peuvent être réutilisées pour
fabriquer une palette recyclée.

  – Les composantes non-utilisées peuvent être broyées et les copeaux qui en résultent peuvent servir de
combustible, être compostés ou traités pour servir de paillis décoratif.

La construction des palettes et contenants de bois.

Différentes composantes sont utilisées lors de l’assemblage des palettes et contenants de bois. Le choix de matériau et d’attaches est primordial pour fin d’optimisation du produit. À ceci s’ajoute le traitement thermique essentiel dans certaines circonstances.

De façon générale, le bois utilisé pour la fabrication des palettes se divise en trois catégories : le bois franc à haute densité, le bois franc à faible densité et le bois mou (ou résineux).

Le bois employé pour la fabrication d’une palette doit être raisonnablement exempt des défauts qui pourraient affecter son usage et sa performance.

En ce qui touche la fabrication vouée à l’exportation, le traitement thermique (ISPM 15) devient une norme essentielle. Les palettes, boîtes et contenants utilisés pour l’exportation doivent respecter les normes phytosanitaires. (Voir ACIA, Agence canadienne d’inspection des aliments : www.inspection.gc.ca ).

Les facteurs à considérer dans l’achat de palettes de bois.

Il faut toujours étudier soigneusement les systèmes d’emballage et de manutention du matériel avant de préparer les spécifications des palettes en bois et de les acheter. Il y a lieu en effet d’estimer la charge unitaire quant à la valeur du produit, son poids, le type d’emballage, la dimension de la marchandise et le type d’attaches utilisées.

Il faut également vérifier l’environnement de l’entreposage, soit la méthode d’étagement et l’équipement de manutention utilisé. Il faut également considérer l’environnement d’expédition pour optimiser le transit sur les véhicules de transport (le poids et la charge unitaire). Doit-on prévoir le retour des palettes après la livraison?

Une fois qu’on a déterminé la grandeur, le style, le type et le modèle des palettes, on doit préparer des spécifications et des plans précis. Ceux-ci doivent inclure des détails tels que les grandeurs des palettes ainsi que toutes ses composantes, le type de clous ou d’attaches à utiliser, ainsi que toutes les marques ou codes d’identifications qui doivent être apposés.

Le processus pour établir les devis d’une simple palette de manutention peut être laborieux. Un membre de l’Association des Manufacturiers de Palettes et Contenants du Québec Inc. (AMPCQ : www.ampcq.org ) saura vous aider dans ce processus.

Celui-ci souscrit aux pratiques établies par son Association et ce, sur une base volontaire car il sait que l’enjeu demeure la satisfaction du client et, par le fait même, son avenir.

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.