Accueil » Chroniques » Emballages » Pourquoi analyser l’emballage logistique ?

Pourquoi analyser l’emballage logistique ?

Parce que nous sommes en 2015!

La concurrence mondiale nous force à améliorer les opérations pour gagner en performance alors qu’au même moment, de la rentabilité peut se perdre tout au long du processus de production.

On vise alors l’amélioration continue et le lean management, mais on est souvent loin de se douter que l’emballage de fin de ligne peut dissimuler d’importantes pertes d’efficacité.

Faire le choix d’un emballage automatisé se traduit en économies pouvant atteindre de 30 % à 50 %

Souvent, c’est lorsque l’emballage est déficient (impliquant des bris, des pertes et des plaintes de clients) qu’on se penche sur son efficacité logistique. Autrement dit, lorsqu’il est trop tard ! On dit souvent qu’on ne gère bien que ce que l’on mesure or, au-delà du prix des composantes, comment peut-on déterminer le coût global de l’emballage et le contrôler ?

Voici quelques pistes de solutions à prendre en considération pour adopter les meilleures pratiques de l’industrie.

Réduire sans nuire

Parlons d’abord des produits d’emballage. L’emballage a pour objectif de protéger l’intégrité du produit (et donc sa valeur marchande) jusqu’au consommateur final.

Il se peut que les composantes utilisées soient trop performantes pour le travail qui leur est attitré. On se retrouve alors en situation de suremballage ce qui implique des coûts surélevés.

Plus de composantes implique également plus de manipulations et donc de temps de main d’œuvre. La combinaison optimale doit être pensée en fonction du temps à allouer à chaque tâche et aux conditions auxquelles l’emballage sera soumis (transport, stockage, manutention, etc.) tout en maintenant un haut niveau d’efficacité.

Observer, analyser, agir

Une fois les composantes revues, il y a lieu de se questionner sur les pratiques d’emballage. Est-il possible de mieux faire les choses ou de les faire autrement et ce, sans nuire à la fiabilité ? Comme pour les autres sphères de l’entreprise, la réponse est souvent oui, il suffit d’y accorder l’attention nécessaire.

Souvent, c’est lorsque l’emballage est déficient qu’on se penche sur son efficacité logistique. Autrement dit,  lorsqu’il est trop tard!

Bien que ce ne soit pas la seule avenue possible, l’automatisation reste dans bien des cas une solution bénéfique pour gagner en performance et en fiabilité. Principalement lorsque l’entreprise doit répondre à une demande en croissance et augmenter la cadence de production.

L’objectif avec l’automatisation est de faire migrer les employés vers des tâches à valeur ajoutée et d’améliorer du même coup la productivité. Faire le choix d’un emballage automatisé se traduit en économies pouvant atteindre de 30 % à 50 % et le retour sur investissement peut parfois se mesurer en jours.

L’emballeuse utilise le juste nécessaire à chaque emballage et ce, sans compter que le risque de blessures reliés à des mouvements répétitifs est grandement réduit. Les gains financiers peuvent ensuite être utilisés pour faire croitre l’entreprise par la recherche et le développement, l’innovation, le lancement de nouvelles lignes, etc.

Éliminer les risques

Une fois l’emballage optimisé, la dernière étape reste à le valider. Avant de prendre des risques en envoyant un nouvel emballage à de vrais clients, la chose à faire serait de le tester dans un environnement contrôlé tel que le laboratoire d’essai certifié ISTA de CARTIER.

À l’aide d’équipements de simulations spécialisés, il est possible de reproduire des environnements de transport et de manutention réels et fidèles et ainsi d’éprouver un emballage selon les conditions auxquelles il sera soumis.

Les résultats d’une telle approche sont mesurables et démontrent un vrai contrôle des coûts (réduction des pertes, augmentation de la productivité, protection de l’image de marque, etc.).

De plus, cette démarche s’inscrit dans les pratiques écoresponsables, car en optimisant l’emballage et en augmentant  la fiabilité, on diminue les rejets et le gaspillage induit par la perte de produits!

 

CMJN de base

Résumé: meilleur contrôle des coûts

 

Rhita Amane
Responsable marketing,
CARTIER L’emballage optimisé
Tél. : 1 800 363-2737
ramane@emballagecartier.com
www.emballagecartier.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.