Accueil » Chroniques » Pénurie de main-d’oeuvre? Vaut mieux une chaise vide, qu’une chaise mal remplie

Pénurie de main-d’oeuvre? Vaut mieux une chaise vide, qu’une chaise mal remplie

Lorsqu’une pénurie de main-d’œuvre sévit, comme c’est le cas présentement dans plusieurs domaines, dont celui de la vente, certains dirigeants d’entreprise ont tendance à élargir leurs critères d’embauche.

Plus que ça, il arrive que, face à une urgence ou à cause d’un manque de candidats, des dirigeants manquent de persévérance dans leurs recherches de bons candidats et fassent faux bond à leur plan de départ.

Rappelez-vous qu’il est vraiment important de définir le profil du vendeur sur qui reposera la responsabilité d’apporter de l’eau au moulin et fournir du travail à ses collègues.

Le vendeur représente en quelque sorte la locomotive qui doit vous conduire vers de nouveaux sommets, mais il devra faire face à des marchés parfois houleux, et ce, sans jamais faillir. Il importe donc qu’il possède un minimum d’habilités naturelles qu’il devra continuer à développer tout au long de sa carrière en plus de se forger une carapace à toute épreuve.

Ne vous limitez pas aux gens de votre industrie. Un bon vendeur sait généralement s’adapter à un nouveau domaine assez facilement et il apporte, en plus, un regard nouveau sur votre organisation, de même que sur vos produits et services.

En aucun cas, vous ne devrez tricher sur vos critères pourvu qu’ils soient établis avec soin, car vous vous exposez à des déceptions qui risquent de vous coûter très cher à l’avenir.

« Vaut mieux une chaise vide qu’une chaise mal remplie », car en embauchant un vendeur au potentiel inférieur à vos exigences, vous pourriez vous habituer à des performances en de ça de vos attentes et ça risque de devenir la nouvelle norme, plus près de l’échec que du succès.

Soyez patient!

 

Roger St-Hilaire
Conférencier et instructeur de vente
8880, avenue Trudelle,
Charlesbourg, Québec   G1G 5J7
Tél. : 418 626-7498  / 514 673-1124
1 800 463-7246
www.rogersthilaire.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.