Accueil » Focus sur le bois » Le gouvernement du Québec lance un guide permettant la construction de bâtiments en bois d’au plus 12 étages.

Le gouvernement du Québec lance un guide permettant la construction de bâtiments en bois d’au plus 12 étages.

C’est en août dernier que le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard ainsi que les ministres Sam Hamad et Laurent Lessard étaient dans la région du Saguenay-Lac St-Jean pour le lancement de l’ouvrage : « Bâtiments de construction massive en bois d’au plus 12 étages ».

La publication produite par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) en étroite collaboration avec les experts de l’institut de recherche FPInnovations est la suite logique donnée à la volonté gouvernementale souventes fois exprimée par le ministre Laurent Lessard de favoriser une utilisation équitable et accrue du bois dans la construction de grande hauteur.

Focus sur le bois _EC130203_ECP8664_Forte

FORTÉ Living à Melbourne en Australie, 10 étages.

Le premier ministre Philippe Couillard était heureux de souligner que : « Le Québec est reconnu à l’échelle mondiale pour la diversité de sa forêt et pour les produits verts de haute qualité qui en est issue.» il poursuivait en disant : « Cette ressource est un moteur de développement économique important pour plusieurs de nos régions, dont la mienne. La publication de ce guide constitue une avancée importante pour promouvoir cette richesse bien de chez-nous et stimuler la construction de bâtiments en bois de grande hauteur. »

« Le nouvel élan donné par la permission de construire en bois en grande hauteur contribuera à dynamiser une industrie dont le potentiel est énorme » a finalement souligné le premier ministre.

C’est donc à certaines conditions et sans avoir à présenter de demande de mesures équivalentes à la RBQ que la construction de bâtiments en bois de 12 étages et moins est maintenant permise. Ces conditions, énoncées sous forme de lignes directrices, et présentées dans la première section du Guide, indiquent les éléments essentiels à prendre en compte pour ériger des bâtiments en bois allant jusqu’à 12 étages.

Les autres sections du guide décrivent les principes à considérer lors de la construction de bâtiments de grande hauteur. Ces principes concernent notamment le type de bois à utiliser, la résistance au feu, les calculs de structure, les détails d’ancrage, la coordination des travaux, l’entretien, etc.

Prenant la parole au cours de la même présentation, le ministre Sam Hamad se disait heureux de souligner : « Nous sommes fiers d’être la première juridiction en Amérique du Nord à nous doter d’un guide pour tel type de construction. Il était impératif que nos bâtiments en bois de grande hauteur répondent aux exigences en place au Québec. »

« En respectant les lignes directrices, ces constructions auront une performance équivalente à celle recherchée par les normes en vigueur. Les travaux et les essais effectuer nous assurent que ces bâtiments seront de qualité et sécuritaires pour le public. »

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, disait : « L’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans la foulée de la Charte du bois. Plus que jamais, il y a consensus sur le fait que l’utilisation du bois est une solution pour contribuer au développement économique des régions.

Pour ce faire, il est important de développer une expertise qui nous permettra de moderniser les possibilités de l’industrie forestière québécoise en favorisant l’innovation. »

Selon le Conseil de l’industrie forestière du Québec (« CIFQ »), on souligne que les connaissances actuelles et les nouveaux produits en bois d’ingénierie permettent aujourd’hui de concevoir des bâtiments en bois de plus en plus hauts comme en témoigne de récents exemples un peu pertout au Monde. C’est le cas au Standthaus à Londres (Royaume-Uni), 8 étages, du Via Cenni à Milan, Italie et du FORTÉ Living à Melbourne en Australie, 10 étages.

Plus près de chez-nous, au Québec, un bâtiment de 13 étages en bois devrait voir le jour d’ici la fin 2016.

Enfin on doit mentionner qu’un pavé a été lancé dans la mare par la réaction négative de

l’Association canadienne du béton. Celle-ci dénonce les mesures du présent gouvernement du Québec autorisant la construction en bois massif de grande hauteur alors que jusqu’à maintenant les édifices en hauteur sont généralement construits en béton et en acier.

 

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.