Accueil » Focus sur le bois » Commonwealth Plywood, de 1940 à aujourd’hui

Commonwealth Plywood, de 1940 à aujourd’hui

Rencontre avec M. Yvon Mayrand, DG de Commonwealth Plywood

Peu de personnes le savent mais la Compagnie Commonwealth Plywood fut fondée en 1940 par le Gouvernement Fédéral du moment afin de fabriquer du placage de merisier durant la seconde guerre mondiale (1939-1945).

© Claude Roy

© Claude Roy. Yvon Mayrand, directeur-général chez Commondwealth Plywood

Le placage fut utilisé pour produire du contreplaqué servant à la construction du bombardier « Mosquito ». Fait cocasse, peu après le premier essai, le « Mosquito » faillit être retiré alors que l’avion perdait une pièce de son fuselage en vol. Lors d’un essai subséquent l’équipe du fabricant De Havilland remplaça la pièce par une pièce en épinette et répara le fuselage avec du contreplaqué de merisier.

Le prototype ainsi modifié a alors réussi tous les tests et l’Angleterre fit fabriquer plus de 8 000 bombardiers « Mosquito » utilisant bois de balsa, bouleau jaune du Canada et épinette de Sitka. La fabrication de ces appareils cessa avec la fin de la guerre en 1945.

C’est en 1950 que William S. Caine a acquis l’usine de Ste-Thérèse. Depuis ce temps, la compagnie a connu une croissance soutenue et est aujourd’hui dirigée par Bill Caine jr., le petit-fils de William Caine.

L’entreprise compte aujourd’hui 5 usines de déroulage de placage, 2 usines d’assemblage de placage, 3 séchoirs à bois, 3 divisions de contreplaqué et 18 centres de distribution situés entre le Québec et le Manitoba.

Avec ses deux-cent cinquante (250) employés œuvrant dans le secteur distribution et sa flotte de trente-cinq camions de livraison, Commonwealth Plywood se positionne comme un leader dans la distribution de produits de panneaux et contreplaqué, qu’ils soient de mélamine, de bois-franc, de particules, de MDF ou de stratifié Formica(md).

Toujours à l’écoute de ses clients, de nouveaux produits se sont ajoutés à l’offre de Commonwealth Plywood au cours des dernières années. On trouve maintenant la quincaillerie de Hettich, la quincaillerie Nüvö, le bois solide, les moulures et bandes de chant ainsi que les portes d’armoires.

Selon M Yvon Mayrand, Directeur général de Commonwealth Plywood Distribution, l’entreprise est l’une des rares à offrir l’achat de l’ensemble des items de son catalogue par le biais de son site transactionnel (www.commonwealthplywood.com).

Tous les efforts sont déployés afin que le client trouve réponse à tous ses besoins en ce qui touche les produits forestiers décoratifs et le bois d’œuvre.

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.