Accueil » Chroniques » Êtes-vous dans votre assiette?

Êtes-vous dans votre assiette?

La confiance personnelle d’un vendeur est à ce point importante et fragile qu’elle peut le rendre très vulnérable lorsqu’elle lui fait défaut ou au contraire, pratiquement invincible lorsqu’elle est au sommet.

Certaines personnes ne sont jamais à court de raisons ou de prétextes pour expliquer ou justifier leurs échecs et ce qui est fascinant, c’est qu’ils ne sont jamais en cause.

Il nous est tous arrivé d’assister à un spectacle et de nous dire que l’artiste ne semblait pas dans son assiette et que, de ce fait, on était déçu de sa performance.

Soit que l’enchainement ne se faisait pas rondement entre les chansons, soit que son visage ne traduisait pas ses paroles, soit qu’il avait l’air d’avoir envie d’être ailleurs et d’en finir, ou encore qu’il ne répondait pas aux applaudissements de l’assistance.

Le même phénomène s’observe lorsqu’on regarde une partie de hockey. Il arrive parfois qu’un joueur s’isole lors du réchauffement ou encore ne semble pas tout à fait là, lorsqu’il est assis sur le banc. Il a alors tendance à raccourcir ses présences sur la patinoire et lorsque vient le temps de revenir dans sa zone, il semble le faire à reculons.

Et qu’en est-il dans la vente?

Pensez-vous un instant que le client ne perçoit pas ces attitudes néfastes qui témoignent de VOTRE état d’esprit lorsque vous n’êtes pas dans votre assiette et que vous l’écoutez distraitement ? Et que perçoivent vos collègues lorsque vous manquez d’entrain dans vos présentations ou que vous êtes affecté plus que d’habitude par les plaintes des clients ou des problèmes personnels ?

Il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures pour trouver le malaise, car la réponse est dans la question et dès que tout nous semble difficile, voir un fardeau, on ne peut donner notre pleine mesure et nos performances en souffrent.

Bien qu’il n’y ait pas de remède miracle, il est de mise qu’on se remémore nos bons coups ou encore, ceux de personnes qui ont surmonté les mêmes obstacles pour réaliser que ce n’est pas la fin du monde.

En cette période d’éliminatoires de hockey, nous aurons sous les yeux des exemples concrets de joueurs qui sauront rebondir après la défaite en prenant conscience qu’il n’appartient qu’à eux de se prendre en main et d’y ajouter une bonne dose d’entrain et d’efforts supplémentaires.

Ce qui est formidable, c’est de réaliser que ces deux ingrédients donnent des résultats instantanés, tout le contraire que de s’apitoyer sur son sort.

 

Pour information supplémentaire: 

Roger St-Hilaire
Conférencier et instructeur de vente
8880, avenue Trudelle,
Charlesbourg, Québec   G1G 5J7
Tél. : 418 626-7498  / 514 673-1124
1 800 463-7246
www.rogersthilaire.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.