Accueil » Dossiers » Orbite Aluminae démarre sa production commerciale à l’automne 2015

Orbite Aluminae démarre sa production commerciale à l’automne 2015

La Gaspésie connaîtra-t-elle un boom économique au cours des prochaines années ?

Après l’annonce gouvernementale de la mise sur pied d’une cimenterie à Port-Daniel et de l’exploration minière à l’île d’Anticosti, voilà maintenant que la société canadienne Orbite Aluminae, à Cap-Chat, confirme le début de sa production commerciale d’aluminium de haute pureté à sa nouvelle usine l’an prochain. La Gaspésie semble sur la bonne voie.

Après avoir connu une période trouble ces dernières années, faute de financement et en raison des changements majeurs à la haute direction, Orbite Aluminae, une société canadienne cotée à la Bourse de Toronto (T.ORT), a obtenu le financement nécessaire et un prêt fédéral pour mettre de l’avant son usine de production d’alumine de haute pureté à
Cap-Chat.

Les équipements nécessaires au projet ont été achetés en mars et la construction de l’usine est présentement en cours.

Alumine de haute pureté

L’alumine de haute pureté est principalement destinée à l’industrie électronique et à  la fibre optique. La fabrication d’ampoules et de saphirs synthétiques sont deux exemples où l’alumine de haute pureté joue un rôle déterminant.

La future usine sera en mesure de produire trois tonnes d’alumine de haute pureté par jour

Selon Glenn Kelly, président de la société, les prix sont beaucoup plus élevés que ceux de l’alumine métallurgique.

En tenant compte du coût des nouveaux équipements et de la construction de la nouvelle usine, le projet s’élève à quelque 105 M$.

Réserve impressionnante

Dans un communiqué, Orbite Aluminae indique que sa réserve de ressources minérales est de 800 millions à un milliard de tonnes sur les 100 premiers mètres de profondeur au gisement d’argile de la propriété de Grande-Vallée, dans le secteur marin seulement.

Les équipements nécessaires au projet ont été achetés en mars et la construction de l’usine est présentement en cours

Les équipements nécessaires au projet ont été achetés en mars et la construction de l’usine est présentement en cours

L’emplacement est situé près des ports en eau profonde et des principales alumineries de la province, le long du fleuve Saint-Laurent.

Technologies vertes

À moyen et à long termes, les standards d’extraction d’alumine métallurgique, d’alumine de haute pureté et d’autres produits de grande valeur sont appelés à changer. Et c’est ce que prévoient les nouvelles technologies d’Orbite.

L’objectif est de réduire les importations coûteuses d’alumine auxquelles les alumineries québécoises ont actuellement recours et d’ouvrir la voie à de potentielles exportations.

L’extraction de l’alumine et d’autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l’industrie, se fait sans produire de déchets, par l’utilisation de matières premières, dont l’argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite et les cendres volantes, le tout sans générer de boues rouges, qui sont les résidus toxiques associés au procédé Bayer traditionnellement utilisé.

Le début de sa production commerciale à sa nouvelle usine l’an prochain

Le début de sa production commerciale à sa nouvelle usine l’an prochain

Dans un contexte où le Québec est le troisième plus grand producteur mondial d’aluminium, Orbite Aluminae veut se tailler une niche exclusive dans cette industrie.

« Nous sommes les seuls au Canada à produire de l’aluminium de haute pureté. C’est un marché à haute valeur ajoutée », indique le président et chef de la direction de l’entreprise, Glenn Kelly.

En février 2011, son usine pilote d’extraction à Cap-Chat a produit, avec le soutien de l’aluminerie Alouette, sa première tonne d’alumine de haute pureté en une journée.

Toutefois, cette bonne nouvelle ne convainc pas nécessairement Jon Hykawy de Byron Capital Markets. À son avis, « la demande pour l’alumine de haute pureté ne croît pas aussi rapidement que plusieurs l’avaient espéré. Le marché est saturé, ce qui, ajoute-t-il, met en cause la viabilité de l’usine. »

Orbite Aluminae exploite également un centre de développement technologique à Laval où ses technologies sont développées et validées.

La future usine sera en mesure de produire trois tonnes d’alumine de haute pureté par jour. La société possède des brevets au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine et en Russie. Les noms des futurs clients, qui se concentrent dans le secteur des technologies, ne sont pas dévoilés pour le moment.

Saviez-vous que ?

  • Le Québec est le troisième plus grand producteur mondial d’aluminium?
  • L’alumine de haute pureté est principalement destinée à l’industrie électronique et à  la fibre optique?

 

LIENS INTERNET

  1. Orbite Aluminae
  2. Dialogue sur l’aluminium du Canada

LIENS YOUTUBE

  1. Orbite Aluminae (vidéo corporatif en anglais)

Un commentaire

  1. J’espere que ca va fontionner,pour la gaspésie ce sera un plus pour les emploies et pour la communauté.

Répondre