Accueil » Dossiers » Bonjour à tous les lecteurs du magazine MCI
focus_bois_credit_photo_Jurian-Mosin_magazine_mci

Bonjour à tous les lecteurs du magazine MCI

C’est avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation de M. Éric Pageau de rédiger une nouvelle chronique dans le magazine MCI qui sera connue sous le nom «Focus sur le Bois».

Un petit mot de présentation pour ceux qui ne me connaissent pas!

J’œuvre dans le secteur Bois depuis près de quarante ans ;  j’ai dirigé des associations dans le secteur,  j’ai publié journaux et magazine. On se rappellera du Journal 2X4 et du magazine Focus Bois et j’ai été le promoteur du «Salon Technibois» pendant plus de vingt ans.

En ce début d’année, j’aimerais faire une brève rétrospective de l’année 2013 dans le secteur Bois avant de m’aventurer dans la lecture de la boule de cristal 2014.

Le sciage

D’abord en 2013, dans le secteur sciage, on a vécu la fin des CAFF. Le changement de régime a fait vivre une période difficile à l’industrie qui a vu les approvisionnements être restreints et les coûts augmentés de 15% à 20%.

D’autre part la bonne nouvelle est venue des exportations vers les États-Unis avec des prix pour la ressource à des niveaux pas vus depuis des années. En fait, le bois s’est vendu 95% du temps en haut du prix-plancher fixé dans l’entente sur le bois d’œuvre amenant le paiement de pénalités.

On prévoit en 2014 dans le secteur sciage une bonne année pour les exportateurs vers les États-Unis avec des prix intéressants.

D’autre part, l’implantation du nouveau Régime Forestier québécois continuera à susciter du mécontentement eu égard aux coûts attribuable au régime et son application qualifiée par certains de chaotique.

Structures en bois

En 2013 l’industrie de la Structure de bois a connu une baisse de régime notable puisqu’elle est tributaire du secteur de la construction et de la baisse importante des mises-en-chantier dans plusieurs régions selon les données de la SCHL.

La hausse des prix des matières premières (bois mou et plaques de métal) a affecté sérieusement les marges et par conséquent la profitabilité des entreprises.

En 2014, les industriels anticipent une reprise plus soutenue de l’économie avec une hausse des exportations.

En 2014, la Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL) prévoit un repli des mises en chantier et ce dans tous les produits, copropriétés, maisons, jumelées et résidences pour personnes âgées.

Il apparait aux différents spécialistes de la question que le nombre de mises en chantier va varier entre 35 000 et 40 000 pour les années à venir.

Palettes et contenants

En 2013, les industries du secteur ont dû vivre avec les fluctuations du prix du bois mou, la situation causant des maux de tête à tous. D’autre part, le prix du bois franc a montré une certaine stabilité. Dans un marché qualifié de «très compétitif» on a constaté des fermetures et des ventes d’actifs.

En 2014, les industriels anticipent une reprise plus soutenue de l’économie avec une hausse des exportations.

Tel que vécu en 2013, le prix et l’accessibilité à leur matière première sera toujours une préoccupation dans un marché depuis toujours très compétitif.

Panneaux de composites

2013 a vu une lente remontée de la demande pour le Panneau Particule et le Panneau MDF.

Le plus gros défi de l’Industrie au Canada a été et demeure la perte d’accès à sa ressource première, la fibre de bois (sciure et copeaux) du aux primes gouvernementales pour la biomasse à des fins d’énergie.

En 2014 les entreprises du secteur peuvent anticiper une remontée intéressante de la demande si la reprise américaine dans le domaine de la construction est confirmée.

D’autre part, l’harmonisation des normes et règlements concernant l’utilisation du formaldéhyde entre l’EPA et la CARD devrait être adoptée ce qui permettra à toutes les entreprises de répondre aux mêmes exigences partout en Amérique du Nord.

Armoires de cuisine

2013 a été une année d’ajustement au marché pour certains et de continuité pour d’autres dans ce secteur.

Les entreprises servant le marché du résidentiel neuf de tout type ont du effectuer des changements dans leurs plans d’affaire compte tenu de la baisse significative des mises en chantier dans plusieurs marchés.

credit_photo_shutterstock_8786899

D’autre part les spécialistes de la rénovation ont connu d’excellents résultats.

On doit noter que l’ensemble des activités de l’AFDICQ (Association des Fabricants et détaillants de l’industrie de la cuisine du Québec) ont continué d’afficher «complet» en 2013.

2014 sera une année d’ajustement aux nouvelles données du marcché et, pour certains, l’étude de la possibilité d’exporter à nouveau vers des marchés outre-frontières.

L’AFDICQ continue d’offrir une gamme complète des services et d’événements à ses plus de 200 membres qui peuvent y faire du réseautage et créer des alliances stratégiques.

Aucun commentaire.

Répondre