Accueil » Chroniques » Automobiles » Cadillac,une spectaculaire remontée

Cadillac,une spectaculaire remontée

Les plus jeunes ne s’en souviennent peut-être pas, mais, à une certaine époque, aucune voiture sur le marché ne proposait la qualité et le luxe d’une Cadillac.

D’ailleurs, pour illustrer la qualité d’un produit, on l’associait à Cadillac. Par exemple, quelqu’un s’achetait une cuisinière et disait à ses amis : «C’est la Cadillac des cuisinières.»

1938 Cadillac Sixty Special Sedan. À une certaine époque, la marque Cadillac était synonyme de qualité.

Malheureusement, à partir du milieu des années 70 et peut-être même avant, le lent déclin de cette marque s’est amorcé. Il y a une dizaine d’années, cette marque n’était déjà plus que la caricature de ce qu’elle avait été. Dans la plupart des cas, on « pimpait », à l’image des Cadillac, des grosses Chevrolet ou Pontiac en ajoutant des éléments décoratifs extérieurs, en optant pour des moquettes plus épaisses que la moyenne et, bien entendu, en adoptant une suspension ultramolle.

Plusieurs observateurs étaient même persuadés que cette marque, jadis si prestigieuse, allait disparaître. On a alors tenté de renverser la vapeur en proposant le cabriolet Allante produit chez Pininfarina dans les années 90, mais cette décision n’avait fait qu’empirer les choses. Après plusieurs autres tentatives du genre, c’est au début de ce siècle qu’on réussit à améliorer la réputation de la marque à tous les points de vue.

La CTS entre en scène

2013 CTS berline. C’est la berline CTS qui a permis à Cadillac de connaître du succès à nouveau.

Après le lamentable échec de la Catera à la fin des années 90, la direction de Cadillac a pris les bonnes décisions lorsqu’elle a établi les critères de développement de la CTS. Non seulement cette intermédiaire a été la première à utiliser le design « Art & Science » qui lui donne cette silhouette si particulière, mais elle était aussi dotée d’un système de transmission à propulsion qui a marqué le retour de la marque à cette configuration mécanique.

Mieux encore, il était possible de commander une transmission manuelle. Cette voiture s’est donc avérée une réussite sur les plans technique et mécanique, en plus de témoigner d’une grande qualité d’assemblage et d’une conduite pratiquement à l’égal de la concurrence germanique. Je dis bien « presque » à l’égal, car le controversé Bob Lutz, alors vice-président en charge du développement des nouveaux produits, trouvait qu’il lui manquait ce petit quelque chose pour devancer la concurrence.

2013 Cadillac CTS-V Coupé. Les versions CTS V sont propulsées par un moteur de 556 chevaux!

C’est ainsi qu’en 2007, on a présenté une seconde génération de voitures qui conserveraient la silhouette spectaculaire de celles de la première génération en leur apportant, de surcroît, de multiples améliorations touchant la plateforme, la mécanique et la tenue de route. Cette fois, la CTS était devenue une référence en fait de voiture de luxe. Se sont ajoutés, par la suite, un coupé et une familiale. Ces trois modèles sont maintenant disponibles en version « V » avec un moteur suralimenté produisant 556 chevaux!

La famille augmente

En 2013, la gamme Cadillac accueillera de nouveaux modèles. La ATS est une berline compacte qui a pour mission de livrer une lutte sans complexe aux Acura TL, BMW Série 3, Audi A4, Mercedes de Classe C et autres. Bien entendu, on trouve, sous une forme un peu plus épurée, la silhouette propre à toutes les Cadillac avec ses angles aigus empruntés aux avions furtifs. Deux moteurs de quatre cylindres et un V6 sont au catalogue.

Ce qu’il faut retenir, c’est l’excellent comportement routier de cette voiture en plus de son agrément de conduite. Elle se classe facilement dans le premier tiers de la catégorie en matière d’excellence.

2013 Cadillac SRX. La SRX permet à Cadillac d’avoir sa place dans la catégorie des VUS intermédiaire de luxe.

La XTS est une berline pleine grandeur et, contrairement aux deux autres modèles précédents, elle possède un système de traction. Toutefois, elle peut être commandée également avec un rouage intégral. Cette voiture a un design plus sage, et son habitacle a une présentation plus classique et privilégie le confort. Il faut souligner aussi la présence du système de gestion CUE par écran d’affichage sur les deux nouveaux venus. Ce dernier est très simple à gérer et à opérer. Ce modèle cible les acheteurs plus traditionnels.

Ce n’est pas fini!

Il ne faut pas oublier non plus la SRX, un VUS intermédiaire passablement raffiné, ainsi que le gros et traditionnel Escalade. Ce dernier, également disponible en mode hybride, est le grand favori des rappeurs américains depuis des années.

2011 Cadillac ELR. Cet élégant coupé sera commercialisé à l’automne 2013. C’est un véhicule électrique à rayon d’action étendu.

Cependant, le portrait ne serait pas complet si je ne vous parlais pas de l’arrivée, à l’automne 2013, de la ELR, appelée Converj, un fabuleux coupé qui a impressionné tout le monde lors de son dévoilement au Salon de l’auto de Détroit en 2009 en tant que véhicule concept. Ce nouveau venu est un modèle à propulsion électrique à rayon d’action étendu, comme la Chevrolet Volt. Il sera d’ailleurs fabriqué à la même usine que celle-ci, soit celle de Hamtramck à Détroit.

Bref, on n’a pas fini de parler de cette marque qui a connu un redressement spectaculaire et dont l’avenir semble encore plus prometteur si on se fie à tous ces nouveaux modèles.

Jacques Bienvenue
chroniqueur automobile

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.