Accueil » Chroniques » Air comprimé » Lorsque de l’air comprimé devient respirable

Lorsque de l’air comprimé devient respirable

L’air comprimé est utilisé dans une variété de secteurs, notamment la soudure, le sablage, le nettoyage de produits chimiques, les laboratoires pharmaceutiques et plus encore.

Les situations où l’air comprimé respirable doit être utilisé incluent les exemples suivants mais n’y sont pas limités :

1. Les employés travaillent dans des situations où le niveau d’oxygène est insuffisant;

2. Les employés sont potentiellement exposés à des concentrations nocives de gaz ou de vapeurs dangereuses;

3. Les employés sont exposés à d’autres dangers potentiels sur les voies respiratoires, tels que l’eau contaminée, la poussière, les fumées, les aérosols, les bactéries et autres particules en suspension.

Valve de controle de pression, Intelliflow | Chronique AirComprime | Magazine MCI

Valve de controle de pression, Intelliflow.

Selon la norme CSA Z94.4-93, une atmosphère dangereuse est une atmosphère pauvre en oxygène ou renfermant des contaminants toxiques ou susceptible de causer des maladies à des concentrations supérieures aux valeurs d’exposition admissibles.

La multitude d’industries exposant à un environnement de travail dangereux a incité de nombreux employeurs à chercher une protection respiratoire efficace pour leurs employés. La protection respiratoire est non seulement essentielle pour la santé et le confort des employés, mais aussi pour la performance et la productivité de ces derniers.

L’utilisation de l’air comprimé comme source d’air respirable dans les industries à environnements dangereux et toxiques est bien établie, étant facilement disponibles et relativement peu dispendieuse à produire. Cet air est soumis à des normes strictes de qualité et doit être fourni à des pressions rigoureusement contrôlées.

Des systèmes de contrôle de pression, tel que le système Intelliflow, permettent de fournir un control précis de la pression d’air. Ce contrôle régule la pression de sortie de l’air indépendamment des fluctuations du système, ce qui assure une qualité constante et des économies d’énergie.

Normalisation

Afin d’assurer la sécurité des employés, toutes industries ou institutions utilisant de l’air respirable doit rencontrer la norme Z180.1-00 de la CSA (Canadian Standards Association). Cette norme établit les exigences minimales pour la pureté de l’air comprimé respirable.

Ces exigences couvrent, entre autre, la conception, les essais et l’entretien des composantes. En outre, elle fournit les exigences que doivent respecter les systèmes d’air fournissant de l’air respirable à l’aide de masques certifiés. Ainsi, la qualité de l’air analysé doit respecter les valeurs indiquées dans le tableau suivant :

Solution

Les manufacturiers dans ce domaine ont mis en place des systèmes d’air respirable conformes aux normes internationales afin que l’air soit constamment fourni à un haut degré de pureté. Des technologies révolutionnaires ont aussi été implantées et sont en continuelle évolution, notamment la technologie des compresseurs sans huile qui a percé les marchés où l’air pur est une priorité.

Imane Karaouani, ing. jr.
Ingénieure au développement des projets
Entreprises Larry inc.
Distributeur et fabricant de matériel spécialisé
1 866 767-5277
www.CompresseurLarry.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.