Accueil » Chroniques » Automobiles » Chevrolet Silverado, un outil de travail éprouvé

Chevrolet Silverado, un outil de travail éprouvé

Au cours des dernières années, la catégorie des camionnettes a évolué considérablement. Les véhicules sont plus puissants, les moteurs consomment moins et la cabine est devenue de plus en plus confortable. Tant et si bien que certains modèles n’ont rien à envier aux berlines de luxe.

Par ailleurs, la division des camionnettes Chevrolet de General Motors a toujours donné la priorité à leur vocation première, soit le travail. Cela ne s’est pas effectué au détriment du confort et du raffinement, mais un outil de travail demeure un outil de travail. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on a remanié il y a une couple d’années les modèles HD à usage lourd.

La camionnette de l’année

Plusieurs étaient sceptiques lorsque Chevrolet a modernisé son modèle Heavy Duty. Pourquoi ne pas mettre en priorité les modèles 1500 de plus grande distribution ? La question est demeurée sans réponse mais la refonte a été exécutée avec brio puisque ce modèle à été nommé « Camionnette de l’année » par la revue américaine Motor Trend il y a deux ans.

Cet honneur est généralement considéré par le public comme étant l’accolade la plus prestigieuse. Et ce trophée n’a pas été mérité  uniquement en raison d’une silhouette plus étudiée que la moyenne ou encore un habitacle très luxueux.

Bien au contraire, la présentation intérieure par exemple est quasiment décevante à prime abord. Il faut examiner le camion de plus près et rouler à son volant pour découvrir que le tableau de bord est ultra fonctionnel. Les commandes sont faciles d’accès et de fonctionnement tandis que la qualité des matériaux a été améliorée.

Pour une personne qui travaille avec son camion, c’est très important.

Mais plus important encore, c’est la mécanique. Et le modèle HD est assez bien nanti à ce chapitre avec un puissant moteur V8 6,0 litres associé à une transmission automatique HydraMatic à six rapports. Et si vous voulez obtenir une plus grande capacité de remorquage, il est possible de cocher sur sa feuille de commandes le moteur diesel Duramax dont la puissance et la robustesse sont indéniables. Avec un couple de 765 lb-pi la capacité de remorquage est de 17 200 livres (7711 kg) sur le modèle 4×4 avec un rapport de pont de  3.73. Ce diesel est couplé à la transmission Allison à six rapports dont la réputation n’est plus à faire.

Robustes mais économiques

Si la nouvelle génération des camionnettes Silverado HD impressionne, il ne faut pas non plus ignorer les versions 1500 qui ne sont pas dépourvues de qualité. En effet, tous les modèles de cette catégorie sont réputés pour leur robustesse et leur endurance.

D’ailleurs, dans le cadre du lancement du modèle actuel, Chevrolet avait réuni plusieurs propriétaires de Silverado dont l’odomètre comptait plus de 2 millions de kilomètres. Même si on peut reprocher à ces modèles de manquer de panache, ses qualités d’ordre pratique et la longévité de la mécanique sont des éléments beaucoup plus importants que certains accessoires plus ou moins utiles.

De plus, avec la hausse du prix de l’essence qui ne semble pas vouloir s’essouffler, cette camionnette possède les cotes de consommation qui sont parmi les plus basses de l’industrie. C’est ainsi que les modèles propulsés par le moteur V8 de 5,3 litres se démarquent à ce chapitre.

Bien entendu, les qualités d’efficacité et le caractère pratique de ces modèles sont parties intégrantes de chaque Silverado. En terminant ce bref survol, il  ne faut pas oublier de souligner que la version Hybride est toujours au catalogue. Dommage que son prix très corsé en limite la popularité.

Peu importe le modèle Silverado choisi, il devrait combler les attentes de l’acheteur. Et la division GMC propose des camionnettes Sierra similaires au chapitre des caractéristiques et des performances.

Jacques Bienvenue
chroniqueur automobile

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.