Accueil » Dossiers » Éditorial » Un programme de parrainage pour entrepreneurs

Un programme de parrainage pour entrepreneurs

Selon une étude du Ministère du Développement économique de l’Innovation et de l’Exportation du Québec (MDEIE) en 2008, saviez-vous que seulement 37 % des nouvelles entreprises réussissent à franchir le cap des cinq premières années ?

Inquiétant, oui, mais depuis que la Fondation d’entrepreneurship du Québec a mis sur pied son programme de parrainage en 2000, 73 % de ses membres ont réussi l’épreuve! Il s’agit là d’une excellente initiative qui vient en aide à tous les chefs d’entreprises, tous secteurs confondus, dans un esprit de développement économique.

À ce jour, le vice-président de la Fondation d’entrepreneurship, Alain Aubut, m’a expliqué qu’il existe 70 cellules à travers le Québec, ce qui représente quelque 2 000 entrepreneurs accompagnés et 1 200 mentors actifs. Le programme connaît un tel succès qu’on prévoit être capable de doubler d’ici deux à trois ans le nombre de mentors et de mentorés. Pour être certain d’atteindre l’objectif, les acteurs qui entourent le mentoré doivent absolument donner un coup de pouce financièrement à la Fondation. Je fais allusion ici aux institutions financières, notaires, avocats, comptables, etc. C’est une formule gagnante-gagnante puisque l’environnement immédiat du mentoré recevra les retombées économiques positives de sa réussite.

Les mentors, qui travaillent bénévolement, viennent de tous les milieux. Il peut s’agir d’anciens vice-présidents qui ont une expertise en développement international, d’ex-chefs de grandes entreprises. Leur rôle est d’établir une relation d’accompagnement libre avec le nouveau dirigeant d’entreprise, basée sur la confiance et le respect mutuels. L’objectif du mentor est de partager ses acquis en entrepreneuriat pour accentuer le savoir-être entrepreneurial du mentoré. Une rencontre par mois suffit.

Se lancer en affaires est une belle aventure et les défis à relever sont très nombreux, mais faut-il encore savoir comment pour éviter de commettre des erreurs pouvant être lourdes de conséquence. Je salue ce programme de la Fondation. Il est vital pour la relève de demain et le développement économique de notre avenir collectif. La richesse de nos connaissances n’a pas de prix et elle doit se partager d’une génération à l’autre.

Éric Pageau

Lien supplémentaire:

Fondation de l’entrepreneurship

Aucun commentaire.

Répondre