Accueil » Chroniques » Automobiles » Audi A7 Sportback, une voiture fabuleuse!

Audi A7 Sportback, une voiture fabuleuse!

D’ici peu, les concessionnaires Audi vous proposeront une voiture hors de l’ordinaire. Non seulement cette Audi est l’une des plus élégantes autos sur le marché, mais il s’agit en plus d’une version cinq portes dotée d’un hayon arrière.

Jusqu’à présent, les véhicules de luxe à caractère utilitaire étaient des multisegments, mais le constructeur d’Ingolstadt a décidé de répliquer à BMW en nous proposant une voiture qui a l’air d’une berline de haut de gamme tout en étant éminemment pratique.

Quelle élégance !

Jusqu’à l’arrivée de cette nouvelle venue, plusieurs spécialistes considéraient l’A5 comme étant la plus élégante des Audi. Cette fois, c’est mieux réussi encore. Les parois latérales de cette voiture sont sculptées, ajoutant du dynamisme à l’ensemble. Les stylistes parlent de la ligne Tornado.  En outre, la partie arrière est fort équilibrée avec sa lunette arrière plongeante, un petit becquet monté sur le rebord du hayon et une parfaite harmonisation des feux arrière.

Comme il se doit, la célèbre grille de calandre Singleframe est en évidence alors que les ailettes de celle-ci sont laquées noir brillant et rehaussées de chrome. Sa forme horizontale accentue la largeur de l’A7 Sportback. Bien entendu, on retrouve les phares de jour à diodes électroluminescentes.

La marque Audi a toujours été reconnue pour la qualité de ses habitacles et celui de la A7 Sportback ne fait pas exception. On a réussi une fois de plus à concilier présentation de luxe, instrumentation fort sophistiquée et une ergonomie presque impeccable. L’acheteur pourra choisir entre différentes appliques en bois, notamment un contreplaqué de chêne qui est de bel effet et exclusif à ce modèle.

Et il ne faut pas oublier de mentionner la présence de cet écran de huit pouces à affichage par diodes électroluminescents qui sort à la verticale de la planche de bord. Quant au bouton de contrôle du système MMI, il est placé sur la console et est l’un des plus intuitifs de la catégorie. À la gauche de ce bouton, on retrouve un écran tactile qui se transforme en tablette sur laquelle on peut inscrire certaines lettres de commande.

Une grande routière

La plupart du temps, ces véhicules à vocation demi pratique n’impressionnent pas toujours au chapitre de la conduite. Ce n’est pas le cas de ce modèle. En effet, en raison d’une plate-forme d’une grande rigidité et  d’une carrosserie très légère cette belle allemande se conduit au doigt et à l’œil.

Un seul groupe propulseur sera offert et croyez-moi on ne perd pas au change. Il s’agit du moteur V6 3,0 litres TFSI avec compresseur et injection directe produisant 300 chevaux. Il est associé à une transmission S tronic à sept rapports. Comme toujours, cette transmission à double embrayage est d’une efficacité impressionnante. Le passage des rapports s’effectue automatiquement.

Il peut être également géré en manipulant le levier des vitesses ou encore en appuyant sur des palettes placées derrière le volant. Il est possible de boucler le 0-100 km/h en 5,6 secondes tandis que la consommation annoncée par le constructeur est inférieure à 9,0 litre au 100 km.

Tous les éléments se conjuguent pour nous proposer une voiture dont l’agrément de conduite est relevé et la tenue de route également impressionnante. On n’a qu’à tourner le volant et la voiture s’occupe du reste. Bien entendu le rouage intégral quattro est de série sur cette voiture. Pas trop mal pour une voiture de luxe dont la capacité de chargement est de 1360 litres…

Jacques Bienvenue
Chroniqueur automobile

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.