Accueil » Dossiers » Lorsque le plaisir devient affaire !

Lorsque le plaisir devient affaire !

Démarrer une entreprise d’importation, d’assemblage et de vente de tracteurs à Gatineau, dans la région de l’Outaouais, où le principal employeur est le gouvernement fédéral pourrait sembler un peu farfelu. C’est plutôt l’audace, l’entrepreneuriat et surtout le goût de se faire plaisir qui ont permis à Simon Bolduc de se lancer tête première dans cette nouvelle aventure.

La naissance des Équipements Dax et de sa marque maison DaxTrac a germé lors d’un voyage d’affaires en Chine alors qu’il visitait l’immense exposition de Canton. « J’ai toujours rêvé de posséder un tracteur pour m’amuser, explique monsieur Bolduc, et j’avais devant moi le meilleur tracteur fabriqué en Chine soit un de ceux de la compagnie Dongfeng agricultural machinery group. Je n’ai pas pu résister à l’achat après avoir inspecté minutieusement le produit et comparé les prix ».

La région de l’Outaouais est reconnue pour son cheptel bovin et de nombreuses fermes agricoles. Ce n’est cependant pas ce marché que vise DaxTrac précise, monsieur Bolduc. « La croissance immobilière dans la région et plus particulièrement dans les secteurs semi-ruraux nous offre un excellent marché. Les gens qui achètent de très grands terrains veulent faire leur terrassement eux-mêmes et ce type de machine répond parfaitement bien à leur besoin. Sans oublier les propriétaires de nombreuses fermettes pour qui l’achat d’un très gros tracteur est inutile ».

Monsieur Bolduc a signé une entente d’exclusivité avec Dongfeng pour leur ligne à transmission synchronisée, et ce, pour tout le territoire québécois.

«Mon objectif est d’être présent dans chacune des régions du Québec et de vendre en moyenne un tracteur par jour raconte le président des Équipements Dax».

La nouvelle entreprise plaît à beaucoup de gens. Déjà deux régions sont couvertes. La Vallée-de-la-Gatineau avec un revendeur à Gracefield et les Hautes-Laurentides avec un concessionnaire à Mont-Laurier. Le CLD Gatineau participe également à l’aventure.

L’organisme de développement économique de la ville a facilité la vente d’un terrain dans le parc industriel afin d’y construire un bâtiment qui servira de lieu d’assemblage et d’entreposage de machineries.

Il est difficile de déterminer le marché pour ce type de produit puisque Statistique Canada inclut ce type d’équipement dans la classe industrielle des grossistes-distributeurs de machines et matériel pour l’agriculture, l’entretien des pelouses et le jardinage.

Selon les données les plus récentes de décembre 2008, le Québec arrivait au troisième rang pour le plus grand nombre d’entreprises dans ce secteur avec 522 entreprises alors que l’Ontario en dénombrait 801, le Manitoba 550 et l’Alberta 443. Des 522 entreprises québécoises, 242 ont plus de 5 employés et plus.

L’expertise d’affaires de Simon Bolduc est déjà bien connue. Son parcours est bien étoffé avec sa compagnie spécialisée en haute technologie, Simbol Test Systems et ses deux divisions AssetRelay et Photoncom, spécialisées dans les équipements de test pour réseau de fibres optiques.

Présentement, il consacre ses efforts au rayonnement provincial des produits DraxTrac. L’entreprise emploie déjà cinq personnes qui s’occupent de la réception des conteneurs provenant de Chine en passant par l’assemblage des machines et la vente du produit.

« Les tracteurs de la compagnie Dong Feng sont de construction simple, dépourvus de gadgets électroniques, faciles à entretenir et surtout robustes, ajoute en terminant Simon Bolduc. Ce sont de vraies machines de travail, faciles à manœuvrer et capables d’accomplir de nombreuses tâches à un prix raisonnable. C’est ce que nos clients recherchent ».

Aucun commentaire.

Répondre