Accueil » Régions » Centre-du-Québec » Une région qui assure un leadership accru !

Une région qui assure un leadership accru !

La région Centre-du-Québec est le véritable berceau de l’industrie de la machinerie et du matériel de transport. Avec comme créneau d’excellence leader en équipements de transport terrestre, véhicules spéciaux et produits récréatifs, la région centriçoise fourmille d’entreprises florissantes dans le domaine.

La région du Centre-du-Québec assume un leadership dans ce créneau depuis déjà plusieurs années. Avec une situation géographique enviable, la région dispose de nombreux avantages qui la hissent sur les plus hauts sommets. Entre autres, on dénombre d’importants fabricants originaux dont les produits finis s’adressent directement aux utilisateurs. On compte également de nombreux fournisseurs et équipementiers dont les produits ou services sont directement destinés ou reliés à la chaîne d’approvisionnement de l’industrie du matériel de transport.

Voilà pourquoi l’Association des manufacturiers d’équipements de transport et de véhicules spéciaux (AMETVS) y a élu domicile. Étalant ses activités partout dans la province québécoise, l’Association témoigne du dynamisme de la région dans le secteur. «La région du Centre-du-Québec est en mesure de jouer un rôle de leader nord-américain dans l’industrie» estime le directeur général de l’Association, M. Denis Robillard. «De plus, nous hébergeons trois créneaux d’excellence, tous reliés au domaine du transport, dont celui en équipements de transport au Centre-du-Québec».

L’Association des manufacturiers d’équipements de transport et de véhicules spéciaux (AMETVS) est un regroupement de plus de 345 entreprises manufacturières de l’industrie québécoise des équipements de transport. L’AMETVS oriente ses activités en fonction des grands pôles de l’industrie qui sont: l’automobile, les véhicules commerciaux, les véhicules récréatifs et les véhicules du transport en commun. «Nous sommes, en quelque sorte, le catalyseur entre les grands donneurs d’ordres de notre industrie et les fournisseurs» explique M. Robillard.

Un créneau à l’écoute des entreprises

Bien que l’initiative soit jeune sur le terrain, la mise en place d’un créneau ou d’une grappe industrielle permet de regrouper les entreprises et de développer une cause commune sur des bases non compétitrices.

«Pour notre créneau en particulier, nous comptons sur la compétence et la motivation des leaders manufacturiers de notre région pour développer un portefolio d’initiatives et de projets qui représenteront notre réponse régionale à ces nombreux défis» explique le directeur exécutif du créneau ACCORD Centre-du-Québec en Équipements de transport, M. Vincent Dugré.

«Par exemple, pour se distinguer et se spécialiser, les entreprises doivent mieux connaître le milieu industriel dans lequel elles évoluent et un projet comme la cartographie du créneau, auquel près de 70 entreprises ont participé, permet d’identifier les carences du système productif, le positionnement des entreprises dans la chaîne d’approvisionnement et les spécialisations qui présentent, par exemple, une telle concentration d’acteurs qu’elles sont pratiquement devenues des généralités»! explique-t-il.

Suite à cette étude terrain, le défi comme créneau d’excellence est désormais d’en partager les constats avec le plus grand nombre d’entreprises au Centre-du-Québec afin qu’elles puissent en tenir compte dans leur prise de décisions stratégiques. Un autre bon exemple de projets pouvant aider ces entreprises, est le programme d’audit énergétique qui présente aux industriels des recommandations permettant de réduire la consommation d’électricité ou de gaz naturel, tout en tenant compte des subventions disponibles et du retour sur investissement.

Des défis pour les entreprises

Tous les grands donneurs d’ordres ciblent une réduction du nombre de fournisseurs et une augmentation d’intégrateurs pour faciliter la gestion des coûts et sécuriser leur approvisionnement.

«Le message des OEM est très clair à ce sujet et ne pas en tenir compte est un risque important pour la santé et la structure actuelle de notre industrie», estime le directeur exécutif du créneau ACCORD Centre-du-Québec en Équipements de transport, M. Vincent Dugré.

«La mise en réseau des entreprises est capitale pour pallier à notre système productif principalement constitué de PME. En coopérant tant au niveau de la sous-traitance qu’à celui de l’innovation, nos PME pourront tirer avantage de leur flexibilité organisationnelle, de leur complémentarité et de leur créativité. À l’extrême, l’isolement oblige les entreprises à assumer seules le risque technologique et financier relié à l’innovation».

Et pour l’avenir?

«Pour nos secteurs d’activités que sont les véhicules commerciaux, les véhicules spéciaux et les produits récréatifs, les opportunités de développement sont toutes aussi nombreuses que les défis! Pour se développer, les entreprises devront identifier des niches spécifiques qui les distingueront des compétiteurs, que ce soit au niveau technologique pour les sous-traitants ou à celui des applications pour les équipementiers», estime Vincent Dugré, directeur exécutif du créneau ACCORD Centre-du-Québec.

Mentionnons enfin que ce créneau est lié à d’autres secteurs importants et émergents au Québec et au Centre-du-Québec, comme les métaux légers, les matériaux composites et les textiles techniques. Les nouvelles tendances ayant trait à l’environnement et à la réduction du poids des véhicules offrent de bonnes occasions d’affaires aux fournisseurs et équipementiers de la région.

Aucun commentaire.

Répondre