Accueil » Régions » Centre-du-Québec » La région centriçoise au coeur du développement de l’industrie du textile

La région centriçoise au coeur du développement de l’industrie du textile

Le tissu devra acquérir de nouvelles propriétés et effectuer un virage environnemental s’il veut demeurer dans la course !

La région centricoise peut compter sur l’appui du Comité sectoriel de main-d’oeuvre de l’industrie textile du Québec qui siège dans la région même. Le CSMO Textile supporte le développement des ressources humaines de l’industrie textile québécoise et contribue à faire connaître ce secteur, ses perspectives et son développement. Le fait d’être situé au cour même de la région permet d’élever ce créneau émergent à un tout autre niveau.

Le créneau textiles techniques présente les meilleures perspectives de croissance de l’industrie des textiles au chapitre de la valeur de la production. Les textiles techniques et fonctionnels sont des matériaux dérivés de polymères et de fibres textiles qui possèdent des caractéristiques spécifiques de rendement. Les textiles techniques les plus porteurs de croissance sont les non-tissés et les tissus enduits. Ce créneau a rapidement évolué pour devenir un domaine d’activité autonome et particulièrement novateur, qui répond aux besoins d’une grande variété de marchés industriels.

Le Centre-du-Québec compte plusieurs entreprises prometteuses de ce créneau. Ce sont des convertisseurs et des fabricants oeuvrant dans des applications reliées aux domaines suivants :

  • Matériel de transport
  • Soins de santé et d’hygiène
  • Construction et génie civil
  • Procédés industriels
  • Produits d’emballage
  • Articles de sports

Voici pourquoi ce créneau a été retenu :

  • Investissements d’importance qui ont été réalisés au cours des dernières années
  • Intensité croissante des activités de R & D qui sont menées dans les entreprises
  • Proximité d’infrastructures de formation et de recherche, notamment le Groupe CTT de Saint-Hyacinthe, qui sont en lien avec certains des centres les plus avancés du monde dans le domaine

L’industrie en bref au Centre-du-Québec

On compte 32 entreprises au Centre-du-Québec et 1 355 emplois dans le secteur textile. Parmi ces entreprises, on retrouve, entre autres: Tricots Duval et Raymond à Princeville, Corporation Weavexx à Warwick, Textiles Fortissimo, Tapis Venture, SCA Soins Personnels, Les Créations Morin et Annabel Canada à Drummondville ainsi que Beaulieu Canada à Wickham.

Le textile au Centre-du-Québec représente 7 % des emplois textiles au Québec. Parmi ces emplois : des technologues, des concepteurs de produits textiles, des opérateurs, des techniciens de laboratoire et des technologues en assurances qualité.

Le Centre-du-Québec est un leader dans le créneau émergent des textiles techniques et fonctionnels et compte plusieurs entreprises prometteuses. Cette région, comme la Montérégie et Chaudière-Appalaches, a décidé de miser localement sur la croissance des PME engagées dans la production textile.

Un virage environnemental… et performant!

Mme Linda Cyrenne, chargée de projets et responsable des communications au CSMO Textile, explique que «les tendances dans le développement au Québec : les textiles les plus porteurs de développement sont les non-tissés et les tissus enduits, des textiles techniques à valeur ajoutée, par exemple des structures de tissus ou des apprêts permettant l’imperméabilité, la respirabilité, l’isolation, l’antistatique, l’antimicrobien, etc. »

La performance des tissus et la qualité primeront davantage. Les entreprises axeront davantage sur ces aspects pour se démarquer dans l’industrie.

Annabel Canada effectue, depuis la dernière année, un virage environnemental dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre, en contrôlant ses consommations d’eau, de gaz et de produits chimiques, en modifiant ses méthodes de lavage afin de diminuer les rejets en eaux usées et en contrôlant davantage les débits d’eau. Le recyclage de certains colorants fait également partie des nouvelles pratiques instaurées.

Les efforts de ses employés, jumelés à un partenariat étroit avec de nouveaux clients, permettent à Annabel Canada de maintenir un équilibre et un optimisme face à un marché en constante évolution, tout en respectant les enjeux environnementaux.

Il y a actuellement une révolution en émergence : celle des textiles «intelligents». Capables de réagir à des signaux électriques, calorifiques ou physiologiques, ces fibres permettent de transmettre des informations précieuses sur une foule de sujets dont la santé (par exemple des fibres capables de contrôler la tension artérielle).

Incorporant des systèmes électroniques miniaturisés, les vêtements vont devenir ingénieux. C’est un domaine où la recherche est déjà bien amorcée et où les débouchés commerciaux promettent d’être nombreux. Les applications se multiplient de jour en jour : habit de pompier avec senseur thermique et alarme intégrés, veston avec système de télécommunication, tissu « peau digitale » à système de détection et mesure de pression avec senseur à fibre optique, soutien-gorge avec système d’alarme, senseur cardiaque, GPS et émetteur intégrés, vêtement nomade médicalisé avec capteur de chute intégré, etc.

Performant et écologique : ce sont dorénavant les deux qualités requises pour un tissu afin qu’il se démarque dans les années à venir au Centre-du-Québec.

Aucun commentaire.

Répondre