Accueil » Dossiers » Aliments et boissons » La production et la transformation de canneberges en pleine effervescence au Centre-du-Québec

La production et la transformation de canneberges en pleine effervescence au Centre-du-Québec

35 des 44 producteurs de canneberges québécois sont situés au Centre-du-Québec. C’est donc dire que la région centriçoise détient le monopole de la production de canneberges! Cette industrie se porte de mieux en mieux et devra, d’ici les prochaines années, entrer dans les rangs et se tourner vers le bio !

Ce petit fruit rouge, amer au goût mais si bon pour la santé avec ses antioxydants, est en majeure partie produit et transformé dans la région du Centre-du-Québec. Avec près de 80% des producteurs concentrés dans cette région, le Centre-du-Québec détient presque l’exclusivité de cette baie!

Au niveau du marché, une demande croissante pour la production de canneberges biologiques, comme plusieurs autres aliments, se fait sentir depuis les dernières années. Les producteurs devront adapter leur façon de faire afin de conserver cette petite baie dans le cœur des consommateurs!

Une industrie en croissance et des prix…en décroissance!

L’industrie québécoise de la canneberge se porte plutôt bien ces dernières années. Tel que mentionné sur le site Internet de l’Association des Producteurs de Canneberges du Québec, le nombre de producteurs a grimpé en flèche. Alors que seuls deux producteurs évoluaient au Québec dans les années 90 – Les Atocas du Québec et Canneberges ATOKA Inc., situé à Manseau au Centre-du-Québec -, quarante entreprises assurent aujourd’hui la culture de canneberges.

La superficie totale destinée à la culture de la petite baie rouge est passée de 318 acres en 1996 à 3 264 acres en 2004. La surface a plus que décuplé! Pour 100 hectares, c’est environ 8 entreprises qui les cultivent.

Trois entreprises de la région du Centre-du-Québec achètent et transforment 60% des canneberges du Québec.

Cependant, malgré un essor formidable, l’industrie de la canneberge vit à l’heure actuelle la pire crise de son histoire. En effet, le développement accéléré des superficies en culture et la production exceptionnelle de ces dernières années ont produit un volume total de fruits que le marché est incapable d’absorber. Résultat: une chute dramatique du prix payé aux producteurs.

Canneberges Atoka Inc.

Le plus important transformateur de canneberges au Canada, Canneberges Atoka Inc., est situé à Manseau dans la région du Centre-du-Québec. Cette entreprise familiale qui existe depuis plus de 25 ans est maintenant dirigée par M. Jean-François Bieler.

L’entreprise achète et transforme plus de 36 millions de livres de canneberges chaque année. Elle en fait du jus et des canneberges séchées.

Ses produits sont exportés à raison de 2% au Québec, 10% au Canada et 90% aux États-Unis et en Europe de l’Ouest.

Canneberges Atoka Inc. a vu le jour en 1984. Au début, les activités de la compagnie étaient centrées sur la production agricole. Graduellement, l’entreprise s’est orientée vers la commercialisation, l´emballage et la transformation. Aujourd’hui, celle-ci compte 5 lignes de transformation, trois unités de congélation et un laboratoire à la fine pointe de la technologie. Sa compagnie soeur, Canneberges Bieler Inc., exploite la plus grande cannebergière au monde.

L’industrie de la canneberge…

La production commerciale de la canneberge se fait presque entièrement aux États-Unis et au Canada. En 2000, les États-Unis ont produit 85% de la production mondiale. Pour la même année, le Canada a produit 28 350 000 kg soit environ 12% de la production mondiale. De 1988 à 1994, la production canadienne a plus que doublé, grâce à l’augmentation des surfaces plantées et à l’amélioration des rendements et de la technologie (principalement au Québec).

Le Québec produit 18% de la production canadienne, une production d’une valeur estimée à 19 millions de dollars à la ferme. Actuellement, environ 70% de la production du Québec est achetée et transformée par trois entreprises de la région Centre-du-Québec. Le reste de la production est livré directement à des acheteurs américains lors de la récolte.

Il faut noter également que c’est au Québec que l’on retrouve le plus de producteurs de canneberges biologiques avec 14 producteurs pour environ 250 hectares. L’entreprise Fruits d’Or, située à Notre-Dame-de-Lourdes au Centre-du-Québec, agit d’ailleurs comme leader dans ce créneau de marché.

Fruit d’Or offre une variété de produits naturels et certifiés biologiques, de même que Kasher. Fruit d’Or est aujourd’hui le plus important transformateur des produits de canneberges biologiques en Amérique du Nord.

Perspectives

Avec une demande accrue pour les canneberges biologiques, les producteurs devront s’adapter pour séduire davantage les consommateurs au cours des prochaines années. L’industrie intensifie également ses efforts pour mieux percer le marché européen et diversifier sa clientèle. Les producteurs devront également poursuivre la lutte contre les herbes et insectes nuisibles à la production biologique.

Aucun commentaire.

Répondre