Accueil » Chroniques » Caoutchouc/Plastiques » La clé du succès dans la sélection d’un matériau plastique

La clé du succès dans la sélection d’un matériau plastique

La sélection d’un matériau pour une application peut être une tâche difficile. Souvent, un seul matériau peut répondre aux critères recherchés à travers une sélection de deux ou trois.

La sélection finale doit parfois être testée pour confirmer ce choix. Parfois, des facteurs comme la disponibilité immédiate du matériau et le prix peuvent influencer ce choix. Cependant, cette façon de faire n’offre pas toujours une satisfaction optimale.

Les professionnels des matériaux plastiques se doivent d’être informés de ces applications qui ne sont pas compatibles avec les plastiques. Un client ou un concepteur peut être séduit par l’utilisation d’un plastique sans comprendre ses propriétés et sans connaître si celui-ci convient à l’application désirée.

En d’autres occasions, le client peut choisir un plastique pouvant être disponible pour un procédé (Ex: moulage par injection), mais pas pour le procédé requis pour fabriquer la pièce, particulièrement pour les petites quantités (Ex: extrusion suivie d’usinage).

Certains doivent être prudents avec un concept qui a été conçu avec de l’aluminium ou de l’acier et qui veulent les remplacer par du plastique. Un métal peut ne pas se combiner convenablement à un plastique. C’est à ce niveau qu’un client doit bien comprendre tous les éléments à considérer pour la pièce à fabriquer.

Un spécialiste peut être consulté avant de faire une suggestion au client.

La première étape et la plus importante dans la sélection d’un matériau parmi le large éventail de matériaux (acier, aluminium, cuivre, polycarbonate, acrylique, nylon, etc…), est de soigneusement définir les spécifications de l’application. La seconde étape est de déterminer la propriété essentielle sans laquelle le matériel ne répondrait pas à l’application. La troisième étape est d’établir, d’évaluer et de mettre en balance les autres propriétés importantes que l’application requière. La quatrième étape est de tenter d’associer ces spécifications aux propriétés des matériaux disponibles.

Bon nombre de plastiques ont des propriétés similaires et plusieurs fabricants se font concurrence pour les mêmes marchés. C’est une des raisons qui rend difficile la sélection d’un matériau et qui renforce la nécessité de définir les spécifications requises pour une application donnée.

Plusieurs matériaux peuvent être acceptables pour une application et, le coût et/ou la disponibilité peuvent être souvent un facteur décisif. Les différences les plus subtiles, telles les légères différences dans la résistance chimique, une meilleure stabilité dimensionnelle, les possibilités de transformation, la faible émission de fumée ou une résistance à la chaleur légèrement supérieure, deviennent alors les facteurs décisifs dans les applications critiques. Il est suggéré de lire la documentation des fabricants pour des informations additionnelles et plus spécifiques.

Voici quelques questions qui peuvent être nécessaires de se poser pour définir une application. Plus la définition des spécifications pour une application est précise, meilleures sont les chances de sélectionner le meilleur matériau pour un projet.

  • Quelle charge la pièce aura-t-elle à soutenir?
  • Le matériau doit-il avoir une résistance à l’impact?
  • À quelle température le matériau est-il soumis et pendant combien de temps?
  • Le matériau est-il exposé à des produits chimiques ou à l’humidité?
  • Le matériau sera-t-il utilisé dans une application électrique?
  • Le matériau doit-il être résistant à l’usure?
  • Le matériau doit-il s’étirer ou plier beaucoup?
  • Le matériau doit-il avoir une couleur ou une apparence spéciale?
  • Le matériau sera-t-il utilisé à l’extérieur?

Sylvie Dubord Agente de communication Plastique Polyfab inc.
Source: Introduction to plastics,Ninth edition, IAPD

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.