Accueil » Dossiers » Un secteur névralgique qui a généré plus de 4 milliards de dollars en livraison en 2005

Un secteur névralgique qui a généré plus de 4 milliards de dollars en livraison en 2005

Au Québec, le secteur de l’industrie manufacturière automobile occupe une place de premier rang après l’industrie aérospatiale.

En 2005, selon les plus récentes données du ministère du Développement économique régional du Québec, le secteur automobile comptait plus de 18 000 employés et la valeur des expéditions atteignait les 4,1 G$. Au total, quelque 300 entreprises œuvrent dans les créneaux de la fabrication de pièces et d’accessoires et de fournisseurs de biens et services.

Selon l’étude, le Québec est toujours favorisé par quatre éléments répondant aux tendances observées dans l’industrie automobile:

  • Quatrième producteur mondial d’aluminium et disposant de plusieurs centres de recherche, son expertise dans les matériaux légers est un incontournable;
  • Avec la présence de plus de 800 entreprises dans l’ensemble du transport terrestre telles que Bombardier, Paccar, NovaBus, Prévost Car et Équipements Labrie, il ne fait pas de doute que le Québec dispose d’une base industrielle développée et diversifiée;
  • Ses nombreux centres de recherche publiques et privés reliés aux véhicules de nouvelle génération tels que les véhicules électriques et hybrides, le carburant de remplacement comme l’hydrogène, les piles à combustible et les systèmes électroniques, démontrent que la province jouit d’une infrastructure de recherche et de développement diversifiée;
  • Et finalement, sa proximité immédiate du principal pôle de production automobile en Amérique du Nord.

En englobant non seulement le secteur de l’automobile dans le matériel de transport, mais aussi les autobus, trains et autres véhicules, le Québec a généré des ventes de 10,7 G$ en 2005. L’ensemble de cette industrie génère quelque 50 000 emplois à travers 950 entreprises en sol québécois.

Aucun commentaire.

Répondre