Accueil » Chroniques » Quel type de marquage convient le mieux à vos procédés d’emballage ?

Quel type de marquage convient le mieux à vos procédés d’emballage ?

Le marquage sur les emballages identifie les entreprises et fournit des données relatives au produit à la fois pour le fabricant et pour l’acheteur. Deux types de marquage sont utilisés: le marquage au jet d’encre et l’application d’étiquettes sur les emballages.

De manière à attirer l’attention des consommateurs, de plus en plus d’entreprises utilisent leurs emballages comme outil promotionnel en faisant imprimer l’image des produits sur les boîtes de carton. Toutes attirantes soient-elles, les boîtes sont aussi identifiées ou marquées avec des codes de gestion et autres codes qui permettent de retracer les détails de la production spécifique de l’entreprise.

Ces codes sont appliqués grâce à un système de marquage à jet d’encre, soit (DOD) «Drop On Demand» ou (CIJ) «Continuous Ink-Jet», lequel, de préférence, n’est que peu visible et n’altère pas la promotion du produit sur l’emballage. Certains codes de production non destinés aux consommateurs peuvent également être appliqués à l’intérieur des boîtes, par exemple pour les pâtes alimentaires. L’encre utilisée par le système à jet d’encre pour ce genre d’application devra être non toxique et approuvée selon les normes de Santé Canada.

Certains emballages nécessitent peu de précautions car ils ne servent qu’au transport et à la manipulation du produit. Le marquage à jet d’encre est donc une solution économique puisque les systèmes sont fiables et que les coûts des consumables (encre et solvants) sont raisonnables.

L’autre méthode consiste à appliquer sur les emballages des étiquettes identifiant la compagnie, le produit, ses différents codes de productions et tout autre genre d’information désirée. Les utilisateurs pourront faire imprimer les étiquettes à l’avance avec les informations universelles comme le logo de l’entreprise ainsi que l’adresse, les numéros de téléphone et de télécopieur. Puis, ils pourront programmer l’imprimante d’étiquettes avec le message voulu en fonction de chacune des étapes d’emballage ou d’expédition. Les étiquettes appliquées donnent une belle apparence professionnelle et propre sur l’emballage. L’imprimante est jumelée à un système applicateur d’étiquettes qui est adapté au mode désiré en fonction des besoins des chaînes d’emballage diverses.

Il y a plusieurs méthodes d’application des étiquettes ; celles-ci pourront être tamponnées sur la boîte ou appliquées avec un procédé de roulement. Certaines applicatrices peuvent offrir un double tamponnage qui applique en simultané deux étiquettes sur les surfaces choisies des boîtes. Elles peuvent aussi poser l’étiquette grâce à un procédé d’essuyage ou de soufflerie. Enfin, elles permettent de poser des étiquettes sur le produit, sur l’emballage et même sur le polythène « Shrink-Wrap » servant à maintenir les boîtes sur les palettes durant le transport.

Les consumables à renouveler sont les rubans d’impression et les étiquettes qui sont plus onéreux que l’encre ou les solvants des systèmes à jet d’encre, mais le résultat est plus propre.

Les professionnels du milieu sauront vous conseiller et vous guider dans le processus d’acquisition et d’installation d’un système de marquage adéquat. Ce sont ces mêmes personnes qui sont les fournisseurs des consumables et elles ont tout intérêt à satisfaire vos exigences et à combler vos besoins afin de vous fidéliser comme client.

Vous pouvez joindre Kristian Marina, responsable du Développement des affaires chez Redemac Inc. au (514) 335-9570 ext 22 kristian@redemac.com

Aucun commentaire.

Les commentaires sont fermés.